Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le mystère des chevaux mutilés

Chevaux mutilés : les propriétaires d'équidés du Poitou s'organisent sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Dans le Poitou, l'entraide et la surveillance s'organisent sur les réseaux sociaux après le meurtre et la mutilation d'une jument découverte lundi 24 août à Mauléon, dans les Deux-Sèvres.

Recrudescence des actes de cruauté sur des chevaux
Recrudescence des actes de cruauté sur des chevaux © Radio France

"C'est atroce. On ne dort pas la nuit". Après le meurtre et la mutilation d'une jument à Mauléon lundi 24 août et plus généralement l'augmentation des cas de ce type, les propriétaires d'équidés poitevins s'organisent et s'entraident sur des groupes Facebook. 

Dans la Vienne, un groupe Facebook a été créé et réuni déjà plus de 300 propriétaires d'équidés. Dedans, les Poitevins s'échangent des conseils, partagent des informations et s’entraident. "Si il faut aller faire des rondes chez des voisins qui ont des chevaux, je le ferais avec plaisir" témoigne une habitante qui préfère rester anonyme.

On a même ajouté des caméras autour de nos prés.

"C'est du stress chaque jour. La nuit, dès qu'on entend une voiture ou les chiens aboyer, on sort vérifier si il n'y a pas de personnes qui rodent" témoigne une autre propriétaire d'équidé. Elle ajoute : "on a même ajouté des caméra autour de nos prés. Et j'ai enlevé toutes les photos de Facebook, et ma localisation". Tous espèrent que l'enquête va vite avancer, et que "ces fous" soient arrêtés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess