Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le mystère des chevaux mutilés

Chevaux mutilés : "Une psychose est en train de s'installer", selon Frédéric Bouix de la FFE

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

La série noire continue et le mystère demeure dans l'affaire des chevaux mutilés en France. Un animal a été retrouvé avec une entaille à l'oreille à Istres. Sur France Bleu Provence, Frédéric Bouix, délégué général de la fédération française d'équitation, ne cache pas son inquiétude.

Des chevaux ont été tués ou mutilés dans leur pré à Puyvert (Vaucluse) Ce cheval a eu une oreille sectionnée
Des chevaux ont été tués ou mutilés dans leur pré à Puyvert (Vaucluse) Ce cheval a eu une oreille sectionnée © Maxppp - Cyril Hiely

C'est le mystère total. Les attaques de chevaux continuent en France. Dernièrement à Istres (Bouches-du-Rhône), un cheval a été retrouvé avec une entaille de huit centimètres à l'oreille. À Puyvert (Vaucluse), une jument a été éventrée dans un pré et un poney a eu une oreille sectionnée. En quelques semaines, une trentaine de cas a été recensée dans une dizaine de départements différents. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a promis "la mobilisation de tous les services pour que justice passe"

En attendant, les propriétaires de chevaux s'inquiètent et mettent des moyens pour surveiller leurs animaux, comme à Bellegarde (Gard), où des rondes sont organisées. "La gendarmerie nationale et la Fédération d'équitation les incitent à mieux surveiller les chevaux qui peuvent être parfois éloignés des habitations" indique Frédéric Bouix, délégué général de la fédération française d'équitation.

"Une psychose est en train de s'installer depuis plusieurs semaines avec la multiplication des cas." -  Frédéric Bouix 

Mais pourquoi une telle cruauté ? Pourquoi s'en prendre à des chevaux ? Pour l'instant ces questions restent sans réponse. Des hypothèses ont été avancées, notamment concernant des rituels sataniques, les oreilles représentant un trophée. Car si les attaques concernent tous les types d'équidés, des pur-sang ayant une grande valeur marchande au simple poney, elles varient. Parfois des animaux sont vidés de leur sang, les parties génitales sont sectionnées ou le crâne est scalpé. 

En revanche, il y a un point commun : l'oreille. Les agresseurs coupent toujours l'oreille droite. 

"Il faut être prudent par rapport à ces différentes hypothèses évoquées sur les réseaux sociaux, mais ce qui est sûr c'est que le ou les agresseurs connaissent les chevaux." 

"Le cheval est un gros mammifère, c'est délicat de l'approcher si on ne le connaît pas, notamment pour le contenir, pour effectuer ces actes odieux", précise Frédéric Bouix.

La gendarmerie assure que "des moyens conséquents sont actuellement mis en œuvre, notamment sur les réseaux Internet et le Dark Web" afin d’identifier les coupables. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess