Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chiens abandonnés à Soncourt dans les Vosges : le propriétaire condamné

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un habitant de Soncourt (Vosges) vient d’être condamné en appel pour avoir laissé à l’abandon ses trois chiens pendant la canicule de juillet 2018. Il devra en outre verser plusieurs milliers d’euros à l’Association de Secours et de Placement des Animaux Vosges (ASPA).

Les chiens ont été retrouvés sans eau ni nourriture
Les chiens ont été retrouvés sans eau ni nourriture - ASPA

En juillet 2018, en pleine canicule, le maire de Soncourt dans les Vosges est alerté sur le sort de trois chiens de race Américain Staffordshire Terrier, laissés complètement à l’abandon dans la maison d’un habitant de la commune. Les animaux étaient manifestement en souffrance, privés d’eau et de nourriture. L’élu demande alors à l’Association de Secours et de Placement des Animaux Vosges (ASPA) d’intervenir pour récupérer les chiens. L’affaire n’en reste pas là, puisque l’ASPA décide de porter plainte contre le propriétaire des animaux et se constitue partie civile.

8 mois de prison avec sursis et 23 000 euros de dommages et intérêts

Lors du procès qui s’est tenu en mars 2020, le tribunal correctionnel d’Epinal condamne le propriétaire à huit mois de prison avec sursis et à verser 23 000 euros de dommages et intérêts à l’association de protection des animaux mais le prévenu, bien qu’absent à l’audience, fait appel de la décision. Le procès en appel s’est tenu au mois de février 2021, le premier jugement est confirmé. L’ASPA compte bien aller jusqu’au bout de la procédure afin de récupérer la somme qui est lui est due et regrette par ailleurs que la procédure ait duré aussi longtemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess