Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chiens jetés à l'eau à Ramecourt : l'auteur des faits interpellé

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La propriétaire des deux carlins a reconnu ses animaux. Elle a dénoncé son ex-compagnon, à qui elle les avait laissés en garde. L'auteur comparaîtra en août devant le tribunal d'Epinal.

Interpellé pour actes de cruauté, l'auteur des faits comparaîtra en août devant le tribunal d'Épinal
Interpellé pour actes de cruauté, l'auteur des faits comparaîtra en août devant le tribunal d'Épinal © Radio France - Marc Bertrand

Les faits remontent au dimanche 21 février. À Ramecourt, dans les Vosges, un homme jette deux chiens à l'eau pour les noyer. Il s'agit de deux carlins, plutôt âgés. Un témoin assiste à la scène et se jette à l'eau pour les sauver. Les animaux vont bien selon les dernières nouvelles. L'auteur des faits avait réussi à s'échapper mais il a été interpellé et entendu par la gendarmerie des Vosges mercredi matin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Suite à un appel à témoins, la propriétaire des chiens a reconnu ses animaux. Elle a dénoncé à la gendarmerie son ex-compagnon, a qui elle les avait laissés en garde. Pour Nicolas Simonnet, président de l'ASPA Vosges (Association de sauvegarde et de Protection des Animaux Sauvages), ces agissements sont inadmissibles : "Pousser des chiens dans la rivière pour qu'ils aillent se noyer, mais comment un être humain peut en arriver là ?Cela n'arrête pas, cela va toujours dans le mauvais sens, les animaux sont toujours maltraités... On se sert d'eux pour se venger ! Il ne faut pas avoir de coeur pour faire ce genre de choses."

Interpellé pour actes de cruauté, l'auteur comparaîtra en août devant le tribunal d'Épinal. De son côté, l'ASPA Vosges se constituera partie civile au tribunal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess