Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux-Sèvres : des chihuahuas volés dans un élevage de Mauzé-Thouarsais retrouvés

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Une partie des chihuahuas volés à Mauzé-Thouarsais, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 août, a été retrouvée. Mais leur propriétaire, Jean-Marc Bouin, en recherche toujours cinq.

Seize chiens avaient été volés à Mauzé-Thouarsais.
Seize chiens avaient été volés à Mauzé-Thouarsais. © Maxppp - P. Wegner/picture alliance / Arco Images G

Deux-Sèvres, France

C'est une nouvelle qui donne de l'espoir à Jean-Marc Bouin, éleveur de chihuahuas dans les Deux-Sèvres. Au total, onze des seize chiens de son élevage, volés dans la nuit du mercredi 7 août à Mauzé-Thouarsais, ont été retrouvés. Les animaux dormaient tous dans le même enclos ce soir-là.

Les chihuahuas en bonne santé

Les premiers chihuahuas ont été aperçus non loin de la ferme d'un paysan de la commune de Saint-Varent, au lieu-dit "L'étang", la semaine dernière, le 8 août. Il a prévenu immédiatement les gendarmes et une dizaine de chihuahuas ont pu être récupérés.

Un autre chien a été retrouvé quelques jours plus tard, par le facteur de la commune de Sainte-Gemme, le lundi 12 août.

Tous les chihuahuas retrouvés seraient en bonne santé selon Jean-Marc Bouin : "Je les ai emmenés chez le vétérinaire, je pense qu'ils ont été nourris puis relâchés après".

Cinq chiens toujours portés disparus 

Au départ, l'éleveur pensait ne jamais les retrouver. Mais il garde bon espoir sachant que cinq chiens de son élevage sont toujours portés disparus : il s'agit de quatre chihuahuas et d'un spitz (aussi appelé "Loulou de Poméranie").

Jean-Marc Bouin les recherche tous les jours depuis leur disparition : "Je n'arrête pas, je fais le tour des communes vers Saint-Varent, où les premiers ont été repérés".

La vente de ces chiots est estimée à 1.500 voire 1.800 euros chacun.