Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Chinois tué par un policier à Paris : la communauté chinoise manifeste à nouveau mardi soir devant le commissariat

mercredi 29 mars 2017 à 9:31 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Plusieurs centaines de personnes se sont à nouveau rassemblées mardi soir devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris. Elles manifestent après la mort de Shaoyo Liu, un père de famille chinois de 56 ans, tué chez lui par la police qui parle de légitime défense, ce que conteste la famille.

Manifestation devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris
Manifestation devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris © AFP - CITIZENSIDE / Kamila Stepien / Citizenside

Paris, France

Nouvelle manifestation de la communauté chinoise mardi soir à Paris devant le commissariat du 19e arrondissement. Près de 400 personnes se sont réunies pour protester après la mort de Shaoyo Liu, un père de famille de 56 ans tué chez lui, dimanche, par un policier qui intervenait dans son appartement cité Curial.

Lundi soir, 150 personnes s'étaient déjà rassemblées au même endroit et la manifestation avait dégénéré. La police avait interpellé 35 personnes. Mardi soir, neuf personnes étaient encore en garde à vue.

La police parle de légitime défense, une thèse que réfute la famille. Son avocat, Me Calvin Job estime que "les conditions d'une bavure policière sont réunies... Nous envisageons de porter plainte" a dit l'avocat.

La communauté chinoise mobilisée.  - AFP
La communauté chinoise mobilisée. © AFP - CITIZENSIDE / Kamila Stepien / Citizenside

Le préfet de police, Michel Cadot, a reçu mardi soir des représentants de la communauté asiatique. La police des polices a entendu la femme et les cinq enfants de la victime dont quatre étaient présents au moment des faits.

Pékin s'est émue de cette affaire et a demandé officiellement à la France de "garantir la sécurité et les droits " de ses ressortissants. La Chine exige que Paris fasse toute la lumière sur cette affaire.