Faits divers – Justice

Chinon : EDF et le directeur de la centrale vont faire appel du jugement prononcé le 6 décembre

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine mardi 13 décembre 2016 à 17:06

EDF et le directeur de la centrale avaient été condamnés à des amendes de près de 10.000 euros
EDF et le directeur de la centrale avaient été condamnés à des amendes de près de 10.000 euros © Maxppp - Franck Fouquet

Le directeur de la centrale nucléaire de Chinon et EDF, l'exploitant, ont été condamnés le 6 décembre dernier par le tribunal de Tours à des amendes approchant les 10.000 euros d'amendes pour une série de dysfonctionnements. Ils vont faire appel.

Le tribunal, le 6 décembre dernier, était allé au-delà des réquisitions du parquet, ce qui avait réjouit le réseau Sortir du Nucléaire, partie civile dans ce procès. Du côté d'EDF, le jugement a été très mal vécu.

Après la publication en 2013 d'un rapport de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) relevant des carences dans la maintenance de cette centrale de quatre réacteurs, le parquet avait engagé des poursuites contre EDF, notamment sur le stockage dangereux, dans les mêmes armoires, de produits chimiques incompatibles.

Ce procès était aussi une première pour la mise en cause personnelle d'un directeur de centrale, en l'occurrence Régis Clément, 46 ans, pourtant en poste dans un autre établissement au moment des faits. Ce dernier a donc décodé de faire appel, tout comme EDF