Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Profanation à Westhoffen : Castaner annonce la création d'un "office national de lutte contre la haine"

Christophe Castaner s'est rendu à Westhoffen, près de Strasbourg, ce mercredi 4 décembre en fin de matinée. Le ministre de l'Intérieur y a annoncé la création d'un "office national de lutte contre la haine", après la profanation de 107 tombes du cimetière juif, recouvertes de croix gammées.

Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, au cimetière juif de Westhoffen (Bas-Rhin)
Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, au cimetière juif de Westhoffen (Bas-Rhin) © Radio France - Olivier Vogel

Westhoffen, France

Un "office national de lutte contre la haine" va être créé après la profanation de 107 tombes juives à Westhoffen, a annoncé Christophe Castaner ce mercredi 4 décembre. Le ministre de l'Intérieur était sur place, au lendemain de la découverte de tags représentant des croix gammées sur une centaine de pierres tombales du plus vieux cimetière juif d'Alsace. 

Cet office "sera chargé de coordonner pour la gendarmerie nationale à la fois l'enquête (sur cette profanation) pour que tous les moyens soient mobilisés, mais aussi l'ensemble des enquêtes sur les actes antisémites, antimusulmans, antichrétiens que nous connaissons sur notre territoire en zone gendarmerie", a expliqué le ministre de l'Intérieur. Avec la profanation du cimetière de Westhoffen, "c'est la République qui est profanée", a poursuivi Christophe Castaner.

Un coup de poignard 

L'ancien président du Conseil Constitutionnel Jean-Louis Debré était aussi présent ce matin au cimetière israélite de Westhoffen, où sa famille est enterrée. Il avait qualifié cette profanation de "coup de poignard".

Invité de la matinale de France Bleu Alsace ce mercredi 4 décembre, Maurice Dahan, président du consistoire israélite du Bas-Rhin a lui estimé que "l'Alsace a un problème avec l'antisémitisme". 

La veille, Emmanuel Macron avait réagi sur Twitter : "Les juifs sont et font la France." 

Appel à témoins toujours en cours 

Les gendarmes de la section de recherche de Strasbourg sont en charge de l'enquête sur la profanation de ces 107 tombes juives du cimetière de Westhoffen. Ils ont lancé un appel à témoins. Toute personne qui aurait des informations à communiquer sur cette profanation, est invitée à composer le 17.

Des croix gammées découvertes sur les tombes du cimetière juif de Westhoffen - Visactu
Des croix gammées découvertes sur les tombes du cimetière juif de Westhoffen © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu