Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Cinq hommes condamnés pour avoir tendu un guet-apens à un habitant de Saint-Vallier

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Quatre ans après, on sait pourquoi un homme a été tué de deux coups de couteau fin septembre 2015 devant la gare à Saint-Vallier (Drôme). Cinq camarades à lui ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Valence. Cette bande avait organisé un guet-apens pour dépouiller un Drômois.

Tribunal correctionnel de Valence (image illustration)
Tribunal correctionnel de Valence (image illustration) © Radio France - Nathalie de Keyzer

Saint-Vallier, France

Une bande de région parisienne avait entendu dire qu'un habitant de Saint-Vallier, dealer, avait un magot caché dans un champ ou dans la forêt : quelques 300 000 euros. Ils veulent lui mettre la pression pour se faire remettre l'argent.

Fin septembre 2015, ils descendent de région parisienne en voiture, et le 28 septembre arrivent à trois à la gare de Saint-Vallier. Leur cible, 25 ans à l'époque, est là avec sa copine. Les Parisiens tentent de le saisir. Il raconte être encerclé, frappé, gazé avec de la lacrymo. Il tente de fuir, est poursuivi. Il finit par s'emparer du couteau d'un des assaillants et lui porte deux coups mortels. Les deux autres Parisiens prennent la fuite.

Condamnés pour association de malfaiteurs et enlèvement

Deux jours plus tard, l'habitant de Saint-Vallier finit par aller se dénoncer à la gendarmerie et raconte l'histoire. La justice reconnaîtra qu'il était en état de légitime défense et ne le poursuivra pas pour meurtre. 

En revanche, la bande parisienne est condamnée pour association de malfaiteurs et enlèvement. Ils étaient six en tout, dont l'homme décédé, à organiser l'opération. Cinq se retrouvent donc condamnés par le tribunal correctionnel de Valence. Ils sont âgés de 26 à 30 ans et ne sont pas tous impliqués au même degré. Ils écopent de peine allant de six mois de prison avec sursis à un an et demi de prison ferme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu