Faits divers – Justice

Cinq militants du Droit au Logement jugés à Bordeaux

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Gironde mercredi 9 avril 2014 à 21:46

Une centaine de personnes se sont rassemblées devant le palais de justice pour soutenir les cinq militants
Une centaine de personnes se sont rassemblées devant le palais de justice pour soutenir les cinq militants © Radio France - - Nicolas Blanzat

Ils comparaissaient dans l'affaire de l'occupation par des sans papiers de l'immeuble de la rue Planterose. Le jugement a été mis en délibéré au 14 mai.

Les cinq militants girondins de l'association Droit au Logement seront fixés sur leur sort le 14 mai !

Au terme de leur procès, hier après-midi, le tribunal correctionnel de Bordeaux a mis son jugement en délibéré dans l'affaire de l'immeuble de la rue Planterose , dans le quartier Saint-Michel.

Le DAL soutient les sans papiers

En juillet 2013, des familles de sans papiers bulgares, arméniens et russes, avaient occupé cet immeuble . Et ce, avec le soutien de l'association Droit au Logement qui le croyait désaffecté. Or, la propriétaire , partie se reposer chez son fils près de Cherbourg après l'ablation d'un rein, n'avait pas pu rentrer chez elle .

Les cinq militants du DAL étaient poursuivis pour avoir fracturé la porte de l'immeuble et changé les serrures .

"L'Etat a voulu casser les militants du DAL et dire aux autres "si vous continuez, voilà ce qui vous pend au nez"." — Myriam, l'une des prévenus

Et il a été bien difficile de déterminer qui a fait quoi.

Difficile de déterminer qui a fait quoi

Le procès de ces militants a parfois viré à celui du Droit au Logement.

Le procès a parfois viré à celui du DAL

Avant cette audience, une centaine de manifestants sont venus soutenir les cinq prévenus devant le palais de justice de Bordeaux.

Les militants dénoncent le procès de l'association Droit au Logement - Radio France
Les militants dénoncent le procès de l'association Droit au Logement © Radio France - - Nicolas Blanzat