Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cinq personnes interpellées pour une série de cambriolages de maisons dans les Vosges

lundi 4 mars 2019 à 18:35 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

"Une vingtaine de cambriolages résolus" écrivent sur leur Facebook ce lundi 4 mars les gendarmes des Vosges. Ils indiquent avoir arrêté cinq personnes, dont deux habitants de Mulhouse la semaine dernière, soupçonnées d'avoir commis une vingtaine de cambriolages chez des particuliers dans les Vosges.

Sur leur page Facebook, les gendarmes ont photographié les objets découverts au domicile des personnes interpellées.
Sur leur page Facebook, les gendarmes ont photographié les objets découverts au domicile des personnes interpellées. - Gendarmes des Vosges

Vosges, France

Il aura fallu plusieurs mois d'enquête, indiquent sur leur page Facebook les gendarmes des Vosges ce lundi 4 mars, enquête qui a abouti la semaine dernière. Ils ont arrêté cinq personnes, dont deux hommes originaires de Mulhouse et trois complices femmes , des personnes soupçonnées d'une vingtaine de cambriolages au domicile d'habitants vosgiens de Raon-l'Etape et de Saint-Dié-des-Vosges en 2018. 

Lors des perquisitions réalisées à leurs domiciles, les gendarmes confient avoir découvert de nombreux objets provenant de dix-huit cambriolages pour "un préjudice dont le montant est estimé à plus de 30 000 euros. "

Les cinq personnes ont été présentées au parquet d'Epinal le vendredi 1er mars, indiquent encore les gendarmes. Lors de leur comparution, elles ont demandé un délai pour préparer leur défense. Elles sont convoquées devant le tribunal correctionnel d'Epinal le 5 avril prochain. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire et leurs trois complices sous contrôle judiciaire.