Faits divers – Justice

Cinq policiers de la BAC de Seine-Saint-Denis soupçonnés d'avoir racketté des dealers

France Bleu Paris Région mardi 24 mars 2015 à 8:08

police illustration
police illustration © Radio France

Cinq policiers du commissariat de Stains (Seine-Saint-Denis) ont été interpellés et placés en garde à vue ce lundi. Ils sont soupçonnés d'avoir volé la marchandise de dealers de drogue en les rackettant, et de s'être servis dans les scellés judiciaires, pour revendre les stupéfiants volés.

La machination aurait duré plus de deux ans, croient savoir les enquêteurs : cinq policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Stains, en Seine-Saint-Denis, auraient régulièrement soutiré de la drogue, sous la menace, aux dealers de leur secteur , pour ensuite la revendre par l'intermédiaire de fournisseurs protégés. 

Les cinq policiers auraient également pioché de la drogue dans les scellés judiciaires , selon les informations du Point.fr, qui révèle l'affaire. Ils ont été interpellés lundi, et placés en garde à vue pour extorsion de fonds en bande organisée et vols en réunion. L'information judiciaire a été confiée à un juge d'instruction de Bobigny.

Menaces contre la hiérarchie

Les cinq policiers auraient également proféré des menaces à l'encontre de leur hiérarchie, allant jusqu'à pousser la commissaire de Stains à demander sa mutation . Celle-ci a déposé une plainte auprès du parquet de Bobigny.

"Les faits dont ils sont suspectés sont extrêmement graves. S'ils sont avérés, le ministre de l'Intérieur prendra des sanctions disciplinaires d'une grave sévérité " , affirme un communiqué de la place Beauveau, qui confirme le placement en garde à vue mais pas la nature des faits soupçonnés. 

Partager sur :