Faits divers – Justice

Deux membres du "clan Monge" devant la cour d'assises spéciale pour trafic de drogue

Par Aurélie Lagain et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse mardi 19 janvier 2016 à 10:37

L'un des accusés devant la cour
L'un des accusés devant la cour © Radio France - Philippe Paupert

Deux hommes comparaissent depuis lundi devant les assises de Vaucluse pour des trafics de drogue qui remontent aux années 1990, chapeautés par le Carpentrassien Marc Monge, abattu il y a 16 ans en région parisienne.

Au tribunal d'Avignon, la cour d'assises spéciale siège pour le deuxième jour ce mardi.

Les premiers témoins seront entendus. Les sept magistrats professionnels jugent encore deux membres du clan Monge. Le dernier procès date de 2003. Les deux hommes étaient en cavale en Espagne. Ils sont soupçonnés d'avoir participé au trafic de stupéfiant de Marc Monge, le malfaiteur de Carpentras abattu à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) en 2000.

Les témoins doivent raconter ce mardi les trafics de la fin des années 1990.

Philippe Paupert a suivi l'audience pour France Bleu Vaucluse

Lundi, au premier au premier jour du procès, un des accusés a reconnu être l'ami de Marc Monge, mais il nie sa participation au trafic de cocaïne depuis l'Espagne. L'homme de 67 ans a déjà été condamné huit fois depuis les années 1980 : il a donc répondu avec expérience et assurance à la présidente des assises.

Me Lina Mourad défend l'un des accusés

Me Lina Mourad - Radio France
Me Lina Mourad © Radio France - Philippe Paupert

L'autre accusé avait lui aussi refait sa vie après sa cavale en Espagne. Cet homme de 51ans habite dans la région lyonnaise. Il comparait libre en raison d'un "loupé de procédure", la présidente l'a reconnu. L'accusé est simplement accusé d'association de malfaiteurs. Son avocat espère que malgré sa cavale, il sera condamné à la même peine que ses complices il y a 16 ans.

Me Marc Geiger défend l'un des accusés

Me Marc Geiger - Radio France
Me Marc Geiger © Radio France - Philippe Paupert

Partager sur :