Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Clermont-Ferrand : des manifestants perturbent les voeux du candidat En Marche Eric Faidy

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les voeux du candidat La République en Marche Eric Faidy ont été perturbés ce samedi matin. Des manifestants se sont rassemblés devant sa permanence. Une bagarre a même éclatée.

Les militants CGT et certains gilets jaunes devant la permanence d'Eric Faidy à Clermont-Ferrrand
Les militants CGT et certains gilets jaunes devant la permanence d'Eric Faidy à Clermont-Ferrrand © Radio France - Eric Le Bihan

Clermont-Ferrand, France

Un candidat à la mairie au milieu de la mêlée. Mais, cette fois-ci, il ne s'agit pas d'un match de rugby, mais d'une conséquence de la grogne sociale qui secoue le pays depuis des mois. La présentation des voeux du candidat En Marche aux élections municipales de mars 2020 à Clermont-Ferrand Eric Faidy a tourné court : des militants CGT ainsi que des gilets jaunes ont manifesté devant sa permanence place Gilbert Gaillard en centre-ville, comme le confirme un de nos reporters. 

Le candidat LREM bousculé

Mais, preuve que la tension est palpable, les militants n'auraient pas fait que manifester leur mécontentement. D'après nos confrères de France 3 Auvergne, qui publient une vidéo ce midi, deux manifestants se sont introduits à l’intérieur de la permanence, avant d'être expulsés par les partisans d’Eric Faidy. Une bagarre a alors éclaté et les forces de l’ordre sont intervenues. Le candidat est même sorti dans la rue, sous les cris de "collabo". Il a tenté alors d'expliquer sa démarche de candidat, devant des militants qui lui reprochent son étiquette politique.

Sur son compte twitter, Eric Faidy dénonce : parmi les militants, il affirme qu'il y avait "la présence de conseillers municipaux de la majorité" ainsi que de "personnes avec qui le Maire [Olivier Bianchi] défilait il y a quelques jours" . 

Les permanences d'élus ou candidats LREM sont ciblées par les manifestants un peu partout en France. A Châteauroux, "ils ciblent la permanence du député LREM François Jolivet, en y apposant des autocollants", selon France Bleu Berry. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu