Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Clermont-Ferrand : deux jeunes en garde à vue suspectés de vols à main armée

mardi 15 mai 2018 à 16:33 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Les deux individus, âgés d'une vingtaine d'années, ont été interpellés ce lundi à Cournon à bord d'une Clio. Dans leur voiture, les policiers ont retrouvé des objets volés ainsi que des liquidités. L'un des deux aurait reconnu les faits.

Les deux suspects sont actuellement en garde à vue à l'hôtel de police
Les deux suspects sont actuellement en garde à vue à l'hôtel de police © Radio France - Claudie Hamon

Clermont-Ferrand, France

Deux hommes âgés de 22 et 24 ans sont actuellement en garde à vue au commissariat de Clermont-Ferrand.  Ils sont soupçonnés d'avoir participé à des vols à main armée ces derniers jours dans l'agglomération.

Ils ont été interpellés lundi peu après 16h par un équipage de la BAC, brigade anti-criminalité, une arrestation en douceur avenue du Maréchal Leclerc à Cournon d'Auvergne. 

Une heure auparavant, ils auraient commis deux vols et tentatives de vol à main armée de deux commerces dont un bar-tabac à Clermont, rue Jean Mermoz et puis, peu après, de deux autres à Aubière rue des Foisses.
Les policiers auraient repéré leur véhicule, une Clio, grâce à des éléments fournis par un témoin. Dans la voiture, des objets volés ainsi que du liquide ont été retrouvés

L'un des deux aurait reconnu les faits

L'un des deux aurait reconnu les faits de ce lundi. Il en aurait reconnu également deux autres la semaine dernière commis à Cournon et à Lempdes. Lempdes où une boulangerie avait été braquée vendredi dernier par un homme cagoulé et armé d'un pistolet, n'hésitant pas à menacer la gérante avant de repartir avec une centaine d'euros.