Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : l'affaire Gatignol-Rebérol mise en délibéré au 5 janvier

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Trois ans après les faits, l'affaire de l'agression de l'ancien maire de Valbeleix est mise en délibéré au 5 janvier.

L'affaire Gatignol mise en délibérée le 5 janvier 2021.
L'affaire Gatignol mise en délibérée le 5 janvier 2021. © Radio France - Claudie Hamon

Maire de père en fille, Catherine Gatignol avait porté plainte en 2017 après des insultes et menaces de morts proférées lors de manœuvres publiques organisées par les sapeurs-pompiers, sur la place du village.

Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand.
Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. © Radio France - Claudie Hamon

Renvoyé six fois devant le Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand, l'agresseur présumé Cyrille Rebérol, déjà condamné pour des faits de violence a pu s'expliquer à la barre. "Je ne m'adressais pas à l'élue", précise-t-il, sans regretter son geste, "mais à la famille Gatignol". 

Toute la subtilité de la plaidoirie de son avocat est là, "Y-a-t-il eu répétition des menaces ? Ne s'agit-il pas d'un conflit privé ? De vieilles rancœurs entre les deux familles qui ne se règlent pas devant un Tribunal correctionnel. 

Les deux parties devront attendre la décision du Tribunal le 5 janvier à 14h. En attendant,  le procureur a requis quatre mois de prison ferme, assortie d'une période probatoire de deux ans avec obligation de soin, interdiction de porter une arme et paiement de 500 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess