Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Puy-de-Dôme : l'agresseur présumé d'un pompier sur l'A75 sera finalement jugé 6 décembre

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Le week-end dernier, l'homme en état d'ébriété avait roulé à contre-sens sur l'A75, avant de perdre le contrôle de son véhicule. Il avait agressé l'un des pompiers venus le secourir. Le prévenu, au casier judiciaire bien rempli, a été maintenu en détention provisoire en attendant d'être jugé.

Le palais de justice de Clermont-Ferrand
Le palais de justice de Clermont-Ferrand © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France

L'agresseur présumé d'un pompier puydômois sera jugé le 6 décembre prochain par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Ce vendredi, les juges ont décidé de le maintenir en détention jusqu'à l'audience. Les faits remontent au week-end dernier sur l'autoroute A75, à la hauteur de Saint-Yvoine, entre Issoire et Coudes (Puy-de-Dôme). 

Il est environ 3 heures du matin. Un automobiliste perd le contrôle de son véhicule dans les virages de Coudes, après s'être engagé à contre-sens sur l'autoroute. L'homme, âgé de 30 ans, est en état d'ébriété, il tient des propos menaçants : "Si je m'énerve, je te tue !". Quand l'un des pompiers tente de le maîtriser, il l'agresse violemment. 

Un casier judiciaire chargé

Maitre Naïma Hizzir, qui défend le prévenu, parle d'un "cabossé de la vie" : une enfance difficile, une addiction à l'alcool qui remonte à l'adolescence.  

L'agresseur présumé, qui vit à Saint-Germain-Lembron, est loin d'être un inconnu pour la justice. Pas moins de 19 mentions pour violences, vols, ou encore délits routiers figurent sur son casier judiciaire. La demande d'expertise psychologique demandée par son avocate est refusée.

Quant au pompier agressé, présent dans la salle d'audience ce vendredi, il n'a pas souhaité s'exprimer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu