Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : le violeur de la place Salford mis en examen et écroué

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le trentenaire a été mis en examen pour viol et placé en détention provisoire mercredi. Une information judiciaire est ouverte. C'est sa victime qui a permis son arrestation lundi soir.

L'individu a été entendu au palais de justice de Clermont-Ferrand
L'individu a été entendu au palais de justice de Clermont-Ferrand © Radio France - Olivier Vidal

Après deux jours de garde à vue à Clermont-Ferrand, un trentenaire a été mis en examen pour viol et placé en détention. Lors de son audition devant les enquêteurs, il a nié les faits qui lui sont reprochés. Un doute persiste aussi sur son identité : il affirme ne pas être celui que les autorités présentent. 

Repéré par sa victime

Lundi, c'est sa victime présumée qui l'a reconnu vers 19h40. Il se trouve dans une rame du tramway dans laquelle elle circule aussi. L'étudiante appelle alors la police. Quelques instants plus tard, à l'arrêt du 1er mai, les policiers de la BAC (brigade anti-criminalité) l'arrêtent tranquillement. La victime, cette jeune femme qui dit avoir été violée dans la nuit du 21 au 22 septembre place de Salford, est formelle : c'est lui. Mais les policiers devront attendre un peu moins de 24 heures et des résultats d'analyse ADN pour en avoir la confirmation. L'ADN de ce trentenaire correspond à celui retrouvé sur la victime le soir de l'agression. 

Dans cette affaire criminelle, une information judiciaire a été de fait ouverte avec un juge d'instruction désigné. Ce dernier qui devra aussi éclaircir  d'autres soupçons d'agressions sexuelles qui pèsent sur l'individu.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu