Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Clermont-Ferrand : Michelin condamné pour licenciement abusif et harcèlement dans sa compagnie aérienne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Une ex-salariée de Michelin obtient gain de cause aux Prud'hommes. Elle va percevoir près de 630.000 euros pour discrimination, harcèlement moral et sexuel, et licenciement abusif. Virginie était pilote de ligne chez Michelin Air Services, la compagnie aérienne du groupe.

Un avion de la compagnie Michelin Air Services
Un avion de la compagnie Michelin Air Services

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Discrimination liée au sexe, harcèlement, licenciement sans cause réelle et sérieuse : Michelin condamné sur tous ces points, ce lundi, par le Conseil de Prud'hommes de Clermont-Ferrand. Il donne raison à une jeune femme de 36 ans qui a travaillé comme pilote de ligne, pendant cinq ans, chez Michelin Air Services, la compagnie aérienne du groupe. A l'issue du jugement, Virginie obtient près de 630.000 euros de dommages et intérêts.

Une intégration difficile dans un monde d'hommes

C'est en juillet 2012 que Virginie est recrutée comme pilote de ligne chez Michelin Air Services, la compagnie aérienne "maison" du manufacturier, qui permet aux dirigeants et hauts cadres de se rendre dans les différentes usines partout dans le monde. La jeune femme, titulaire de son brevet de pilote, est une bonne professionnelle mais elle se heurte à une première difficulté : elle est moins payée qu'un confrère masculin, recruté en même temps qu'elle. Son évolution de carrière est également moins favorable : elle n'est pas retenue pour passer le grade de commandant de bord.

Un cadre qui "souffle le chaud et le froid" sur les femmes

Virginie se dit aussi et surtout victime de harcèlement de la part d'un chef-pilote de la compagnie. Un témoin raconte : "je l'ai souvent entendu lui faire des remarques embarrassantes sur son apparence physique, ses tenues vestimentaires". Un technicien avion évoque "un humour très misogyne, souvent à caractère sexuel". Virginie, qui finira par "craquer", est mise en arrêt maladie durant un an. Déclarée inapte par la médecine du travail, elle est licenciée en juin 2017.

Personne pour m'entendre, une spirale qui m'entraîne vers le bas - Virginie

La jeune femme avait pourtant alerté les instances représentatives, les délégués du personnel, avant de faire part de ses problèmes au grand patron de Michelin, Jean-Dominique Senard, qui l'avait reçue personnellement dans son bureau. En vain ... "Michelin savait, Michelin n'a rien fait" souligne Maitre Emmanuelle Richard, avocate au barreau de Clermont-Ferrand.  Et Virginie précise : "on faisait tout pour me faire passer pour une menteuse, pour une incompétente, ça ébranle beaucoup. C'est le plus dur à vivre, surtout dans une entreprise comme Michelin qui affiche ses valeurs".

Un "combat" pour toutes les femmes

Aujourd'hui, Virginie est sans travail. Elle ne pourra plus jamais voler car déclarée inapte à vie par le centre d'expertise médical du personnel navigant. La jeune femme n'envisage pas encore l'avenir mais dédie son "combat" à toutes les jeunes filles et les femmes susceptibles de vivre un jour la même chose. 

L'avocat de Michelin, Maître Andéol Leynaud, contacté par France Bleu Pays d'Auvergne, n'a pas souhaité faire de commentaire. La manufacture n'a pas encore exprimé son souhait de faire appel ou pas de la décision des Prud'hommes.