Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : près de 1 000 motards défilent dans la ville pour barrer la route au contrôle technique

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Près de 1 000 motards ont défilé dans les rues de Clermont-Ferrand, ce samedi, depuis la place du 1er mai. L'objectif : protester contre la mise en place d'un contrôle technique. L'action doit se poursuivre ce dimanche.

À 14 heures, environ 1 000 motards réunis Place du 1er mai ont rallumé le moteur pour un défilé dans les rues de Clermont-Ferrand.
À 14 heures, environ 1 000 motards réunis Place du 1er mai ont rallumé le moteur pour un défilé dans les rues de Clermont-Ferrand. © Radio France - © Romane Brisard

"Contrôle technique = pognon, pas sécurité !". Ce samedi à 13h, entre 800 et  1 000 motards du Puy-de-Dôme ont convergé Place du 1er mai, à Clermont-Ferrand. Une mobilisation nationale organisée dans le département par la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) 63

Le mot d'ordre : sillonner ensemble, dès 14h, les rues de la ville afin de montrer leur désaccord contre la mise en place du contrôle technique (CT) moto en France

Tract de mobilisation de la manifestation du 10 avril à l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère.
Tract de mobilisation de la manifestation du 10 avril à l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère. - © FFMC

Le CT moto obligatoire dès 2022 ?

La plupart des pays européens ont déjà un CT obligatoire pour les motos. Si la France n'en fait pas partie, cela pourrait bientôt être le cas. 

En cause, une directive européenne votée préconise la mise en place d’un CT à compter du 1er janvier 2022, avec un objectif affiché : l'amélioration de la sécurité routière

Un argument qui ne tiendrait pas la route, à en croire la FFMC : "les faits (...) montrent que les accidents de moto causés par des défauts techniques sont inférieurs à 1%", explique leur communiqué de presse.

Des motards en colère contre "les lobbys"

"Quand on passe le permis, on apprend obligatoirement à vérifier nos motos : dans quel état sont leurs roues, leurs freins... Ensuite, _on fait des révisions tous les ans_, à tous les 10 000 km... Bref, on les entretien et on aime ça !", se défend André, participant de la manifestation clermontoise. 

Et de conclure : "A _cinquante euros tous les deux ans_, le CT obligatoire servira à engraisser les contrôleurs techniques et les lobbys, pas à sécuriser la route !".

Cette mobilisation roulante, les motards du Puy-de-Dôme la poursuivront ce dimanche 11 avril. Mais leur rébellion s'organise aussi sur internet. Une pétition contre le CT a déjà récolté plus de 12 400 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess