Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Clermont-Ferrand : un appartement ciblé par des tirs en pleine nuit

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Des coups de feu ont été entendus ce mardi dans une résidence tranquille de Clermont-Ferrand, proche du stade Marcel-Michelin. Plusieurs hommes ont tiré sur la porte d'entrée d'un couple de retraités. Une enquête est en cours par la police judiciaire.

La porte criblée de balles
La porte criblée de balles © Radio France - Eric Le Bihan

Clermont-Ferrand, France

Des occupants de cette résidence ont été particulièrement inquiets dans la nuit de lundi à mardi. Vers minuit, ces retraités entendent des coups de feu sur leur propre porte d'appartement, 21 rue du Clos-Four. Un des tireurs va même allumer un feu devant la porte d'entrée. Paniqués, les septuagénaires appellent la police ainsi que les pompiers. 

Mais les forces de l'ordre ne trouvent évidemment pas les présumés tireurs, qui se sont enfuis. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s’agirait de trois hommes, habillés de vêtements noirs et cachés par une capuche. La police judiciaire mène l'enquête et procède aux premières auditions dans le quartier ce mardi matin. 

Les tireurs se seraient trompés de cible 

Selon le journal La Montagne, les tireurs n'auraient pas voulu faire feu sur l'appartement de ces retraités. Selon le quotidien, un des locataires de cette résidence avait été interpellé dans une autre affaire de trafic de drogue en mai dernier. Après avoir été condamné à une peine de prison sans mandat de dépôt, il avait pu quitter le centre pénitentiaire et rejoindre son logement. 

L'enquête, confié au SRPJ, se poursuit ce mardi. 

Choix de la station

France Bleu