Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Clip anti-Blancs : le rappeur Nick Conrad va être jugé pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie"

vendredi 28 septembre 2018 à 16:35 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le rappeur Nick Conrad va passer devant la justice pour la diffusion de son clip anti-Blancs. Il a été convoqué au tribunal correctionnel de Paris le 9 janvier 2019, indique ce vendredi, son avocat. Il sera jugé pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie".

Nick Conrad
Nick Conrad - (copie d'écran)

Paris, France

Le rappeur Nick Conrad est convoqué au tribunal correctionnel de Paris le 9 janvier 2019. Il va être jugé pour la diffusion de son clip qui appelle à "pendre les Blancs", indique son avocat et une source judiciaire. Jeudi une enquête avait été ouverte par le parquet de Paris.

Le rappeur, jusqu'alors quasi-inconnu, était dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), ce vendredi matin. Il a été auditionné comme suspect libre. Il sera jugé pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie", selon la source judiciaire.

La diffusion de son clip mercredi avait beaucoup choqué et Brigitte Marsigny, la maire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) où la vidéo avait été en partie tournée, avait porté plainte.