Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme avoue avoir tué sa grand-mère en la poussant dans la Lys, à Armentières

vendredi 3 août 2018 à 20:25 Par Hélène Fromenty, France Bleu Nord et France Bleu

Un homme de 37 ans a reconnu avoir tué sa grand-mère de 84 ans en la jetant dans la Lys, mardi dernier à Armentières (Nord). Une dispute sur fond d'alcool serait à l'origine de ce drame familial. Le suspect devrait être mis en examen dans la journée de samedi pour meurtre, voire pour assassinat.

Des recherches sont en cours dans la Lys, à Armentières.
Des recherches sont en cours dans la Lys, à Armentières. © Maxppp - Max ROSEREAU/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Armentières, France

Elle n'avait pas donné signe de vie depuis trois jours. Un homme de 37 ans devrait être mis en examen samedi pour avoir tué sa grand-mère, un femme âgée de 84 ans, en la poussant dans a Lys, la rivière qui coule à Armentières (Nord). Les faits se sont produits mardi, et le corps de la victime a été retrouvé vendredi après-midi, au fond de l'eau.

C'est la sœur du suspect, la petite-fille de la victime qui a donné l'alerte mercredi. Sans nouvelle de sa grand-mère, une personne âgée et à mobilité réduite, depuis la veille au soir, elle se rend au commissariat d'Armentières et signale sa disparition.  

Recherches et visite

Jeudi, la police judiciaire de Lille se saisi du dossier. Rapidement, les enquêteurs suspectent la piste criminelle. Ils se rendent au domicile de la grand-mère, un appartement d'Armentières, situé à 200 mètres à peine de la Lys.  

Sur place, ils cherchent des indices - d'éventuelles traces de sang, ou des armes - et interrogent le voisinage. C'est là qu'un témoin leur confie avoir aperçu, mardi soir, le petit-fils pousser sa grand-mère dans son fauteuil en direction du canal.

L'homme est placé en garde vue et dans la soirée de jeudi, il avoue les faits. Il explique s'être disputé avec sa grand-mère, un différend sur fond d'alcool qui finira donc au bord de la rivière.

Mise en examen pour meurtre ou assassinat

Après plus de 24 heures de recherches, le corps de la veille femme et le fauteuil sont repêchés vendredi après-midi dans la Lys. Un gros dispositif avait été déployé le long du canal pour ces recherches : la police nationale et municipale ainsi qu'une vingtaine de pompiers, dont des plongeurs et une brigade cynophile. 

Le suspect est toujours en garde à vue ce vendredi. Il devrait être présenté à la justice dans la journée de samedi, en vue d'une mise en examen pour meurtre, ou assassinat si la notion de préméditation est retenue. Cet homme était déjà connu des services de police pour des faits de violence sur sa grand-mère, mais n'avait jamais été condamné.