Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Club échangiste à Limoges : un homme pris la main dans...la caisse

vendredi 25 janvier 2019 à 16:47 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

La police de limoges interpelle cette semaine l'auteur d'un vol commis dans un club libertin de la ville. C'est la vidéo surveillance de l'établissement qui a permis de le retrouver. Sur les images les enquêteurs ont eu la surprise de voir l'homme se masturber avant de piquer dans la caisse.

Un homme interpellé à Limoges après avoir été filmé la main dans la caisse d'un club échangiste (photo illustration)
Un homme interpellé à Limoges après avoir été filmé la main dans la caisse d'un club échangiste (photo illustration) © Maxppp - Rémy Perrin

Limoges, France

Un homme de 31 ans a été placé en garde à vue cette semaine à  Limoges. Il est soupçonné d'avoir dérobé de l'argent dans la caisse d'un club échangiste de l'agglomération.  C'était en octobre dernier et c'est la vidéo surveillance de l'établissement qui a permis de le retrouver. Les images ont même permis aux enquêteurs de suivre les moindres gestes de cet homme qui ne s'est pas contenté de voler 390 euros dans la caisse.

La surprise des enquêteurs en découvrant les images de la vidéo 

Sur les images de la vidéo surveillance les policiers ont découvert que cet homme qui après avoir été refoulé profite de l'absence de personnel à l'accueil pour s'introduire dans les lieux.  Il regarde alors par le trou de la serrure d'un espace « réservé aux hommes », avant de dégrafer sa ceinture, d'exhiber son sexe et de commencer à jouer avec. Puis il ne prend même pas le temps de remonter son pantalon avant de se diriger vers la caisse et de s'emparer du contenu.

Il en sera quitte pour répondre ultérieurement de ses actes devant le tribunal correctionnel de Limoges