Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le collège Saint-Paul vandalisé à Saint-Etienne, du matériel informatique volé

Plusieurs centaines de mètres carrés ont été vandalisés ce dimanche aux collège et lycée privé Saint-Paul de Saint-Etienne (Loire). Du matériel informatique a été volé.

Une des cours de récréation de l'Institution Saint-Paul à Saint-Etienne
Une des cours de récréation de l'Institution Saint-Paul à Saint-Etienne © Radio France - Mathilde Montagnon

Saint-Étienne, France

L'Institution Saint-Paul de Saint-Etienne fait l'inventaire des dégâts ce lundi matin. Ce dimanche après-midi, le collège et le lycée de l'Institution ont été vandalisés par à priori plusieurs personnes. Les dégâts sont importants.

Plusieurs bâtiments touchés

Selon la directrice de l'Institution quatre bâtiments ont été visités et vandalisés (B,C,D et E). Une vingtaine de portes ont été forcées "on a retrouvé un parpaing dans une des portes" explique Marie-Elisabeth Bonnamour, toutes sont à remplacer d'ici la rentrée. De nombreux placards ont été vidés "des dossiers et des chèques étaient répandus au sol" précise la directrice.

Du matériel informatique a été volé, le préjudice est en cours d'évaluation. Les laboratoires ont été particulièrement ciblés hier après-midi " des microscopes et des appareils de physique" ont disparu relate la directrice.

En revanche la chapelle de l'Institution n'a pas été vandalisée "ils sont entrés à l'intérieur mais pas de dégâts, c'était ma hantise car le lieu est symbolique, ils ont au moins respecté ça" témoigne Marie-Elisabeth Bonnamour qui évoque sans hésiter "un vandalisme de jeunes".

Une rentrée assurée

La directrice de l'Institution se veut rassurante quant à la rentrée "on va tout faire pour qu'elle soit assurée comme prévu le 5 septembre". L'établissement a donc quinze jours pour tout réparer, le collège et le lycée comptent 1.300 élèves.

Une intrusion dans l'établissement avait déjà eu lieu en juin 2017, les dégâts avaient été très limités. D’ores et déjà l'Institution, qui est sous tutelle du diocèse de Saint-Etienne, annonce vouloir s'équiper de caméras de vidéosurveillance.

Choix de la station

France Bleu