Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Collégiennes harcelées sur les réseaux sociaux : un jeune homme mis en examen à Nancy

Un homme de 17 ans a été interpellé à Nancy. Il est soupçonné de chantage à caractère sexuel sur 5 collégiennes. Il leur demandait, via le réseau social Instagram, des photos dénudées et les menaçait de représailles en cas de refus.

Les premiers messages ont été envoyés aux jeunes filles le 25 septembre dernier
Les premiers messages ont été envoyés aux jeunes filles le 25 septembre dernier © Maxppp - Eric Audras

La rumeur enflait, enflait, à tel point que le procureur de la République de Nancy s'est senti obligé de communiquer. Une exception dans les affaires mettant en cause des mineurs. Dans ce cas là, 5 collégiennes de 10 à 13 ans contactées, fin septembre, par un jeune homme sur le réseau social Instagram

Connecté sous un pseudonyme, il leur réclamait des photos dénudées. Pour être sûr d'obtenir satisfaction, il les menaçait de pirater leurs caméras, ou de diffuser des photos montages compromettants, allant même jusqu'à menacer l'une d'elles de viol. L'adresse d'une jeune fille associée à un appel au viol a d'ailleurs été diffusée sur Internet. 

Le harceleur présumé, un jeune homme de 17 ans, a été identifié le 1er octobre dernier et mis en examen pour tentatives de chantage, tentatives de corruption de mineures de 15 ans, et détention et diffusion d’images représentant des mineures dénudées. 

Placé sous contrôle judiciaire, il a été éloigné de la Meurthe-et-Moselle et doit faire l'objet prochainement d'investigations psychiatriques.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess