Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Collision aérienne en Touraine : ce que l'on sait sur les victimes et les circonstances

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou, France Bleu Touraine, France Bleu

Les victimes de la collisions aérienne survenue ce samedi en Touraine sont vraisemblablement poitevines : l'ULM et le petit avion de tourisme qui se sont percutés au dessus de Loches avaient décollé de Poitiers et Châtellerault. Le drame a fait cinq morts. Une enquête est ouverte.

 Un ULM et un petit avion de tourisme se sont percutés au dessus de Loches. Ils avaient décollé de Poitiers et Châtellerault.
Un ULM et un petit avion de tourisme se sont percutés au dessus de Loches. Ils avaient décollé de Poitiers et Châtellerault. © AFP - Guillaume Souvant

Dans la Vienne, deux aéroclubs sont en deuil ce dimanche matin après la collision survenue la veille en Touraine : un ULM et un petit avion de tourisme se sont percutés en plein ciel ce samedi après-midi au sud de Loches, en Indre-et-Loire. Les deux appareils avaient décollé de Poitiers et de Châtellerault, et même si l'identification des victimes est encore en cours, il y a des Poitevins parmi elles, c'est certain. Le drame a fait cinq morts. Le corps de la cinquième victime a été retrouvé dimanche à la mi-journée.

Un avion piloté par le président de l'ASPTT aéroclub de Poitiers

On sait par exemple que le petit avion de tourisme, de type DR400, était piloté par le président de l'ASPTT aéroclub de Poitiers, et qu'il transportait deux passagères, vraisemblablement originaires de la Vienne elles-aussi. L'ULM, pour sa part, appartiendrait au club de Châtellerault. A l'heure de l'accident, vers 17 heures, les deux appareils étaient vraisemblablement sur le retour après avoir survolé les châteaux de la Loire. Le ciel était dégagé et le temps au beau fixe. Ce qui a pu jouer dans le scénario de la tragédie, car "dans ce sens, les pilotes devaient tous les deux avoir le soleil en face", explique un membre de l'ASPTT Aéroclub de Poitiers.

A cet endroit, explique-t-il également, on est en limite de zone au niveau du contrôle aérien, entre Paris et Poitiers, et il arrive fréquemment que le contact soit interrompu pendant quelques minutes dans ce secteur, le temps du changement de zone. 

Grâce à l'immatriculation fournie par les gendarmes, l'aéroclub pictave a pu identifier avec certitude son appareil comme étant l'un des siens.

Un cinquième corps retrouvé dimanche

A ce stade, aucune certitude sur les raisons qui ont entraîné cette collision en plein ciel. Une enquête est ouverte pour homicide involontaire. Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports de Roissy et de Brest, ainsi qu'au groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire. 

Deux personnes ont péri dans l'ULM et trois autres dans l'avion. Selon le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, le pilote de l'avion avait 75 ans, ses deux passagères 28 et 30 ans. Le pilote de l'ULM avait 66 ans et sa passagère 50 ans. Le corps de la cinquième victime a été découvert dimanche dans la carcasse du petit avion qui s'était écrasé dans une zone difficile d'accès.

L'ULM a atterri sur la clôture d'une maison à Loches, sans faire de victime supplémentaire, le second à plusieurs centaines de mètres, dans un roncier sur un arbre, sur un secteur non habité. 

Dans les deux aéroclubs de la Vienne, l'émotion est vive ce dimanche matin. L'ASPTT de Poitiers prévoit d'ailleurs de réunir son bureau ce matin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess