Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident aérien de Loches : aucune piste n'est privilégiée selon le procureur de la République de Tours

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Touraine, France Bleu, France Bleu Poitou

L'enquête avance mais il faudra du temps pour faire la lumière sur ce qui s'est passé samedi à Loches où un ULM et un petit avion de tourisme se sont percutés en fin d'après-midi. Le bilan est de 5 morts, le 5e corps a été retrouvé ce dimanche à l'intérieur de la carcasse de l'avion de tourisme.

En tombant sur une clôture de maison, l'avion, qui avait à son bord trois passagers, s'est presque aussitôt consumé.
En tombant sur une clôture de maison, l'avion, qui avait à son bord trois passagers, s'est presque aussitôt consumé. - Charles Berthault

Le drame s'est produit à Loches, en Indre-et-Loire aux alentours de 16h45 samedi. Deux aéronefs se sont percutés, un ULM et un avion de tourisme, à l'entrée sud de la ville. Cinq personnes sont décédées : le pilote de l'ULM et sa passagère, âgés de 66 et 50 ans, ainsi que les trois occupants de l'avion. Le cinquième corps n'a été retrouvé que dimanche matin, la carcasse de l'appareil étant tombée dans une zone difficile d'accès.

Le petit ULM, parti vers 15h15 de Châtellerault (Vienne) est tombé rue Aristide Briand, près du centre-ville, "sur la clôture d'une maison à Loches, sans faire de victime supplémentaire". L'avion, un appareil de type D400, est lui parti vers 15h de Poitiers (Vienne) et s'est écrasé dans un arbre "à plusieurs centaines de mètres dans un secteur inhabité", non loin du château d'eau. 

Le pilote de l'avion était âgé de 75 ans, les deux passagères de 28 et 30 ans. Une cinquantaine de sapeurs-pompiers et une trentaine de gendarmes ont été mobilisés, ainsi que des techniciens en identification criminelle. 

Une enquête est ouverte pour homicide involontaire. Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports de Roissy et de Brest, ainsi qu'au groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire.

Aucune piste n'est privilégiée selon Grégoire Dulin le procureur de la République de Tours

Le procureur de Tours a tenu un point presse ce dimanche après-midi. Selon lui "les premiers éléments de l'enquête permettent de dire que la météo était compatible avec le type de vols envisagés, aucune piste n'est privilégiée, défaillance humaine, défaillance technique, toutefois les différents témoignages recueillis et les premières investigations techniques permettent de penser que les deux aéronefs sont bien entrés en collision pour une raison qui reste indéterminée. On ne pourra pas forcément savoir avec certitude l'altitude à laquelle les deux appareils volaient. Hormis les deux pilotes qui étaient aguerris et diplômés, les victimes ne sont pas originaires du département de la Vienne"

Ce dimanche à Loches une vingtaine de personnes ont été prises en charge par une cellule psychologique et la maison des associations de la commune a été ouverte pour une chapelle funéraire.  Les corps des victimes ont été transportés à l'institut Médico-Légal de Tours pour y être autopsiés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess