Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Colmar : il sort une tronçonneuse pour forcer un barrage de gilets jaunes

mardi 20 novembre 2018 à 18:03 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Un homme de 36 ans a été interpellé par la police, près d'un barrage de gilets jaunes à Colmar. Mécontent d'être bloqué, il a sorti une tronçonneuse et a menacé les manifestants.

Illustration tronçonneuse
Illustration tronçonneuse © Maxppp - Philippe Turpin

Colmar, France

Un Colmarien 36 ans a sorti une tronçonneuse, pour essayer de forcer un barrage de gilets jaunes. Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi, vers 1 heure du matin, près de la statue de la Liberté, à Colmar. 

Il voulait aller manger au McDolnald's de Houssen 

Très alcoolisé, il n'a pas supporté de se faire arrêter alors qu'il souhaitait aller manger au McDonald's de Houssen,  selon ses dires. Il aurait mis un coup de poing à l'un des manifestants et les a menacé avec une tronçonneuse, sortie de son coffre. Les versions divergent sur la tronçonneuse, l'auteur dit qu'elle ne fonctionnait pas, ce qu'ont contesté les manifestants. Il aurait aussi donné des coups de tronçonneuse sur un coffre de voiture. 

Il a été interpellé et entendu par les policiers de Colmar . Il avait plus de 2 grammes d'alcool par litre de sang, soit quatre fois plus que la norme autorisée. 

Il sera convoqué devant la justice, le 17 décembre prochain