Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Colmar : un élève de 16 ans avoue avoir fait exploser un mortier au lycée Bartholdi

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Un adolescent de 16 ans a été mis en examen après l'explosion du pétard le 13 novembre dernier, jour anniversaire des attentats du Bataclan. La détonation avait créé la panique et l'établissement avait été totalement évacué.

Le lycée Bartholdi de Colmar avait été évacué après une explosion dans un couloir.
Le lycée Bartholdi de Colmar avait été évacué après une explosion dans un couloir. © Radio France - Guillaume Chhum

Un élève du lycée a finalement reconnu les faits et a été mis en examen ce vendredi 21 novembre. Un adolescent de 16 ans a avoué : c'est bien lui qui a fait éclater un mortier dans un couloir du lycée Bartholdi de Colmar.

L'explosion, le 13 novembre dernier, cinq ans jour pour jour après les attentats de Paris et de Saint-Denis, avait provoqué la pagaille : professeurs et élèves évacués, intervention de la police et du préfet du Haut-Rhin.

Interdiction de se rendre au lycée

L'adolescent a donc été mis en examen pour dégradation par engin explosif et violences volontaires dans un établissement scolaire. Il est désormais soumis à un contrôle judiciaire et n'a pas le droit de se rendre au lycée. En revanche, il a l'obligation de suivre une formation et de se conformer au suivi éducatif de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Il sera jugé ultérieurement.

Le jeune homme n'a pas d'antécédent judiciaire. Il a été identifié à l'issue d'une enquête de flagrance du commissariat de Colmar, dirigée par la procureure de la République.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess