Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Colmar : une plainte contre le Samu après le décès d'un père de famille à son domicile

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Une plainte a été déposée contre le Samu, pour non-assistance en danger. La famille de Joël Richart, décédé le 24 août à Colmar d'une occlusion intestinale, reproche au 15 de ne pas avoir mesuré l'urgence de la situation et de ne pas avoir envoyé d'ambulance, alors qu'il se tordait de douleur.

Illustration SAMU du Haut-Rhin
Illustration SAMU du Haut-Rhin © Maxppp - Thierry Gachon

Colmar, France

Une plainte déposée a été déposée contre la Samu du Haut-Rhin, pour non assistance à personne en danger, après le décès de Joël Richart, le 24 août 2019 à Colmar. Elle a été déposée à la mi-septembre au parquet de Colmar. 

Le matin vers 10 heures, c'est son colocataire qui prend son téléphone et appelle le centre 15, en le voyant hurler et se tordre de douleur. Il précise que c'est urgent et que c'est une indigestion. Lors de l'entretien, le SAMU conseille d'appeler le médecin traitant ou de se rendre à la maison médicale de garde. Sauf que la maison médicale ouvre ses portes à 16 heures. 

Pourquoi aucune ambulance n'a été envoyée ? 

Dans l'enregistrement qu'ont écouté  les Richart, on entend le père de famille hurler de douleur à côté. Le colocataire explique à l'opérateur qu'ils n'ont pas de moyens de locomotion et qu'ils ne peuvent ni se déplacer chez le médecin traitant, ni à la maison médicale de garde. Ils sont hébergés dans des appartements destinés aux personnes souffrant de troubles psychiatriques, rue des Remparts à Colmar. 

Pourquoi ils ne se sont pas déplacés ? Mon père n'a pas eu la chance d'avoir été transporté à l'hôpital pour y être examiné par un médecin ," Cynthia, la fille de Joël Richart 

L'homme de 49 ans décédera quelques heures plus tard. Il a été retrouvé inanimé, seul sur son balcon, victime d'une occlusion intestinale. 

La famille reproche au SAMU de ne pas avoir évalué la gravité de la situation et de ne pas avoir envoyé d'ambulance, alors qu'il y avait urgence. 

Une enquête ouverte par l'Agence Régionale de Santé 

Le frère de la victime, Noël Richart a écrit à la ministre de la santé. L'Agence Régionale de Santé a confirmé à France Bleu Alsace qu'elle a bien diligenté une enquête médico-administrative qui a été réalisée en novembre.  Le rapport relatif à cette enquête est en cours de rédaction. 

L'ARS a précisé : " qu'à sa demande, Noël Richart, frère du patient décédé, a été reçu par la Direction générale de l’ARS pour l’entendre et lui préciser la démarche globale de l’agence." 

Les Richart attendent maintenant des explications claires, pour pouvoir faire leur deuil. 

Cynthia, la fille de Joël Richart, ne comprend pas pourquoi aucune ambulance ne s'est déplacée

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu