Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Comme "Ambre", le prénom "Liam" pose problème dans le Morbihan

mardi 11 septembre 2018 à 19:31 Par Léo Rozé et Valérie Le Nigen, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Après le petit garçon prénommé Ambre, dont France Bleu Breizh Izel vous a révélé l'histoire, voici une petite fille qui s'appelle Liam. Ses parents ont aussi des ennuis avec la justice, qui juge ce prénom trop masculin.

Le parquet de Lorient estime que Liam est un prénom masculin et ne convient pas à une petite fille.
Le parquet de Lorient estime que Liam est un prénom masculin et ne convient pas à une petite fille. © Maxppp - Josselin CLAIR

Lorient, France

La maman d'une petite fille prénommée Liam est convoquée le 28 septembre prochain devant le juge des affaires familiales de Lorient. L'Etat civil et le parquet considèrent ce prénom comme masculin. 

C'est un prénom mixte. Il y a des centaines de petites Liam en France" La maman

Les parents de Liam, un couple trentenaire qui souhaite rester anonyme, ne comprennent pas. Ils ont réagi lorsqu'ils ont entendu sur France Bleu Breizh Izel le témoignage des mamans d'Ambre, ce petit garçon d'Etel dont le prénom est jugé, à l'inverse, trop féminin par le parquet de Lorient.

Le prénom Liam, déjà utilisé pour des filles

La maman de Liam explique avoir donné le prénom de Liam à sa fille, née en novembre 2017, après avoir vérifié que le prénom était déjà utilisé pour des petites filles. Le couple a donc été surpris d'être convoqué par le juge des affaires familiales de Lorient.

Les parents se sont notamment procuré l'extrait de naissance d'une petite fille de Saint-Nazaire prénommée Liam sans difficulté. Ils s'inquiètent de devoir changer le prénom de leur fille, qui a 10 mois et répond déjà à son prénom. 

"Il y a quelque chose de bizarre à Lorient"

Comme les parents d'Ambre, ceux de Liam se demandent s'il n'y aurait pas un officier d'état civil à Lorient qui ferait du zèle. Les deux familles espèrent en tout cas pouvoir se rencontrer.

Dans le cas d'Ambre, le juge aux Affaires familiales a estimé qu'il n'y a pas lieu d'interdire ce choix. Mais le parquet de Lorient a fait appel.