Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : comment éviter tout accident au bord de la piscine cet été ?

mardi 3 juillet 2018 à 17:49 Par Corinne Duval, France Bleu Périgord

Un garçon de 3 ans a été sauvé de la noyade ce mardi à Vergt. Sa mère avait retiré l'échelle qui enjambait la piscine hors sol mais le garçon a poussé une chaise pour grimper par dessus le rebord.Le garçon a été sauvé par son grand-père ancien secouriste.

Bâches, alarmes, clôtures, à ne pas oublier pour passer un été serein au bord de sa piscine.
Bâches, alarmes, clôtures, à ne pas oublier pour passer un été serein au bord de sa piscine. © Maxppp - maxxppp

Périgueux, France

Quels sont les gestes qui peuvent assurer la sécurité de vos proches ? C'est le moment d'y penser avec le début de l'été et les premières baignades dans les piscines. Un français sur cinq ne sait pas nager. 13%  des enfants de moins de six ans meurent par noyade. Les pompiers interviennent à plus de 500 reprises par pour des noyades. Ce lundi encore, un petit garçon de 3 ans a été sauvé in extremis à Vergt, en Dordogne.

Des gestes qui ne coûtent rien

Règle numéro un : apprendre à ses enfants à nager le plus tôt possible car on est rassuré avec des bébés nageurs. Règle numéro deux : apprendre les gestes qui sauvent. 

La grande majorité des habitants d'Europe du Nord savent prodiguer les premiers secours. En France, malgré les campagnes d'incitation menées par l'Etat, rien n'y fait. Et c'est dommage car il suffit de quatre heures. "Une demi-journée pour être capable de dégager des voies aériennes, de mettre une victime en position latérale de sécurité et faire un massage cardiaque" dit le colonel François Colomès, patron des pompiers de Dordogne. Pour tous renseignements, il faut contacter la Croix Rouge, la protection civile ou les pompiers.

Respecter les conditions d'utilisation des accessoires réglementaires pour la piscine 

Les accessoires assurant la sécurité des piscines sont obligatoires mais souvent mal utilisés voire pas du tout. "Une bâche ou une alarme ne sont utiles que lorsque l'on s'en sert" note Florient Henriquel, responsable du magasin Cash Piscines de Saint-Laurent-sur-Manoire. "Très souvent l'alarme n'a plus de pile ou elle est désactivée parce qu'elle se déclenche de façon intempestive".

Là encore, le mieux, c'est le plus simple. D'abord, ne jamais laisser un enfant qui ne sait pas nager, seul, près d'une piscine. Et clôturer la piscine hors-sol ! C'est de mauvais goût mais rien de plus efficace.