Économie – Social

Comment la CAF de Haute-Garonne traque les fraudeurs

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse mardi 15 septembre 2015 à 17:13

La CAF de Haute Garonne traque les fraudeurs
La CAF de Haute Garonne traque les fraudeurs © Radio France

691 fraudes aux allocations ont été détectées en 2014 par la CAF de Haute-Garonne, soit un bond de 86% en un an ! Les services de la Caisse d’Allocations familiales utilisent des techniques de pointe, profilage et croisement des fichiers pour piéger les fraudeurs.

La fraude touche essentiellement les allocations logement et le RSA. Ce sont donc plus de 691 fraudes qui ont été détectées en 2014 par les services de la CAF de Haute Garonne, contre 372 en 2013, soit une progression de 86% sur un an. Le montant de la fraude avoisine les 2 millions d'euros. Une goutte d’eau si l’on rapproche cette somme des 1 milliard et demi d’€ de prestations versées chaque année par la Caisse d’Allocation Familiale de Haute-Garonne.

Cette hausse spectaculaire s’explique surtout par les nouvelles techniques de pointe utilisées par la CAF pour traquer les fraudeurs, croisement de fichiers et un profilage qui permet de mieux les repérer. Christine Viero la responsable de la lutte contre la fraude à la CAF de Haute Garonne explique les méthodes utilisées par ses agents.

Christine Viero

Avec 275.000 allocataires, la CAF de Haute-Garonne est la 7e caisse en France

Douze contrôleurs assermentés se déplacent pour vérifier la situation réelle des allocataires, mais les soupçons de fraude sont détectés bien en amont par les services de la CAF. Explications d’Olivier Lebrun.

Les agents de la CAF 31 croisent les fichiers pour traquer les fraudeurs

La CAF bénéficie de la coordination du CODAF, le comité opérationnel départemental antifraudes. Piloté par le procureur de la République et le préfet, il rassemble les instances engagées dans la lutte anti-fraudes : Urssaf, CAF, Pôle emploi, Finances Publiques, police, gendarmerie, etc.