Faits divers – Justice

Comment le lycéen de Grasse a-t-il pu se procurer des armes à feu ?

Par Violaine Ill, France Bleu Azur lundi 20 mars 2017 à 10:51

recteur de l"Académie de Nice Emmanuel Ethys
recteur de l"Académie de Nice Emmanuel Ethys © Radio France - France Bleu Azur

Emmanuel Ethys, le recteur de l'Académie de Nice et invité de France Bleu Azur, assure que l'élève mis en examen après avoir ouvert le feu ne présentait pas de difficultés dans sa classe et pense qu'il faut s'interroger sur les conditions dans lesquelles il a pu se procurer des armes à feu.

Emmanuel Ethys, le recteur de l'Académie de Nice invité de France Bleu Azur assure que l'élève mis en examen "après la fusillade au lycée n'était pas connu pour poser des problèmes dans l'établissement. Il a interrogé le professeur principal de sa classe" a "priori il n'y avait pas de problème particulier avec cet élève".

Le lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes) est par ailleurs " réputé tranquille" et ne connait pas de "gros souci" poursuit le recteur ... "un lycée avec un climat scolaire habituellement serein, paisible".

Emmanuel Ethys s'interroge sur des questions qui vont au delà du lycée : " il faut s'interroger sur comment un garçon de 16 ans peut-il avoir accès à de telles armes, dans son milieu familial... Je ne suis pas tout à fait sûr que tous les jeunes de France a 16 ans y ont accès ...auprès de leurs parents et grand-parents."

Le jeune a réussi à introduire dans l'établissement un fusil, deux revolvers, deux grenades à plâtre et un explosif rudimentaire composé d'un bâton de dynamite dans un cylindre avec une mèche.

Kilian a ouvert le feu jeudi dernier en blessant quatre élèves et le proviseur. Il a été mis en examen notamment pour "tentatives d'homicide" et incarcéré. Il aurait voulu se venger, il a visé plusieurs élèves.