Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Comparution immédiate à Châteauroux : l'évadé d'Issoudun demande un délai pour sa défense et reste en prison

-
Par , France Bleu Berry

Jugé en comparution immédiate ce mardi (25/09) à Châteauroux, l'homme de 28 ans qui s'était évadé de la gendarmerie d'Issoudun il y a 5 jours a demandé un délai pour sa défense. Il restera en prison jsuqu'à la nouvelle audience le 17 octobre prochain.

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Châteauroux
La salle d'audience du tribunal correctionnel de Châteauroux © Maxppp - A. SAVARIS

Châteauroux, Indre, Centre-Val de Loire, France

A Châteauroux, l'homme de 27 ans qui s'était évadé de la gendarmerie d'Issoudun devait être jugé ce mardi (25/09) en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Châteauroux mais l'audience a été renvoyé.  Cet homme d'origine albanaise, a demandé un délai pour préparer sa défense. Il sera donc jugé le 17 octobre prochain et en attendant, face aux risques de fuite, a été placé sous mandat de dépôt. 

Recherché pour une quarantaine de vols avec effraction

Jeudi dernier l'homme avait été interpellé dans le cadre d'une instruction ouverte pour une série d'une quarantaine de cambriolages dans l'Indre et dans les départements alentours.  Il avait réussi, dans la soirée, à s'enfuir par la fenêtre d'un bureau de la gendarmerie d'Issoudun après s'être débarrassé de ses menottes. Le fugitif avait fini par être repris en gare de Reuilly après 4 jours de cavale. D'importants de moyens de recherche avait été déployés pour le retrouver.  Au moment de son interpellation l'homme était également convoqué devant le tribunal correctionnel de Caen pour une autre série de vols avec effraction dans ce secteur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu