Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comportement inapproprié d'un éducateur sportif : le parquet de Privas se dessaisit

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une enquête préliminaire a été ouverte en Ardèche et c'est un éducateur qui exerçait à La Voulte-sur-Rhône qui est visé. Une association de protection de l'enfance a signalé des comportements déplacés avec un jeune joueur à Clairefontaine, dans les Yvelines.

Cet éducateur a coaché des jeunes à Valence et la Voulte-sur-Rhône.
Cet éducateur a coaché des jeunes à Valence et la Voulte-sur-Rhône. © Maxppp - V. HAZAT - 6PA

Le parquet de l'Ardèche annonce ce vendredi 4 décembre se dessaisir de l'enquête préliminaire concernant les comportements inappropriés d'un éducateur sportif avec un jeune footballeur. Cet homme continue d'exercer son métier en Ardèche, mais les faits ont eu lieu dans les Yvelines, où l'affaire est désormais traitée.

D'après le journal L'Équipe, en 2012, l'éducateur, alors employé de la Fédération française de football, avait envoyé plusieurs SMS déplacés à un jeune joueur de l'Institut national du football de Clairefontaine. Licencié pour faute grave, l'homme a été embauché à l'Olympique de Valence en 2014, sans que le club ne soit informé de cette histoire. 

Jusqu'en 2018, l'éducateur a coaché l'équipe des moins de 15 ans avant de se faire renvoyer. En se faisant passer pour un agent, il proposait des joueurs à d'autres équipes, sans l'autorisation de la direction. Le manager général du club avait aussi des "doutes, des présomptions sur son comportement avec les enfants sans avoir de preuve".

Aucune plainte en Ardèche

À l'été 2018, l'éducateur franchit le Rhône et intègre le club Rhône Vallée à La Voulte-sur-Rhône (Ardèche). Des rumeurs circulent sur son comportement. "Nous lui avons demandé des confirmations, de produire des écrits, explique Yves Jacquier le président de Rhône Vallée. Dans tout son parcours, il n'y a pas de dépôt de plainte, ni écrits, ni témoignages. Il n'y avait rien de tangible". L'éducateur entraîne les moins de 15 ans et devient salarié du club en 2020, en charge de l'école de football. Il n'est plus en contact avec les enfants depuis la semaine dernière.

Le parquet de Privas précise ce vendredi soir qu'aucune plainte n'a été déposée en Ardèche contre cet éducateur. L'enquête préliminaire a été déclenchée après un signalement auprès d'une association de protection de l'enfance. Un signalement portant sur les faits de Clairefontaine. Le Ministère des sports a aussi annoncé ce vendredi le déclenchement d'une enquête administrative pour comprendre comment cet encadrant a pu continuer d’entraîner des jeunes en Drôme et en Ardèche après son licenciement. Contacté, l'éducateur n'a pas pu répondre à nos questions pour le moment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess