Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Comptes de campagne : le parquet de Paris ouvre une enquête, Jean-Luc Mélenchon assure avoir agi "honnêtement"

mardi 29 mai 2018 à 21:16 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Dans un communiqué publié ce mardi, Jean-Luc Mélenchon "garantit" avoir agi "honnêtement et scrupuleusement dans la conduite financière" de sa campagne présidentielle de 2017. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. La justice veut procéder à des "vérifications".

 Jean-Luc Mélenchon à Marseille le 26 mai 2018.
Jean-Luc Mélenchon à Marseille le 26 mai 2018. © Maxppp - Elisa Sarret / Le Pictorium

Le parquet de Paris a ouvert ce mardi une enquête préliminaire sur les comptes de la campagne présidentielle de 2017 de Jean-Luc Mélenchon. La justice veut procéder à des "vérifications sur une éventuelle violation des prescriptions du code électoral relatives au financement des campagnes électorales". 

Soupçons de surfacturation

En février dernier, la cellule investigation de Radio France révélait que la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon faisait l'objet de soupçons de surfacturation

D’après cette enquête, la Commisssion nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) a notamment retoqué plus de 400.000 euros de factures présentées par l'équipe du patron de la France Insoumise, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.

"Je n'ai jamais agi autrement qu'honnêtement"

Dans un communiqué publié dans la soirée sur son blog, Jean-Luc Mélenchon "garantit" avoir agi "honnêtement et scrupuleusement dans la conduite financière" de sa campagne.

Le leader de La France insoumise s'interroge, expliquant ne pas comprendre "comment la Commission nationale des comptes de campagne a pu à la fois valider mes comptes et faire un signalement. Ni pourquoi elle ne m'en a jamais informé auparavant alors que cette démarche date du 18 mars dernier (...). Ni pourquoi elle l'a fait alors qu'elle a au contraire fait un communiqué pour défendre les rabais dont a bénéficié le candidat Macron".