Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Compteurs Linky : une étudiante du Cannet-des-Maures assigne Enedis en justice

-
Par , France Bleu Provence

Joséphine Hermans s'est réfugiée au Cannet-des-Maures (Var) pour fuir les ondes. La jeune femme est électrosensible. Elle refuse l'installation d'un compteur Linky à son domicile. Pour obtenir gain de cause, elle assigne ce mercredi Enedis devant le tribunal de grande instance de Draguignan.

Joséphine Hermans refuse l'installation d'un compteur Linky chez elle, au Cannet-des-Maures
Joséphine Hermans refuse l'installation d'un compteur Linky chez elle, au Cannet-des-Maures © Maxppp - Bruno Levesque

Draguignan, France

À 22 ans, Joséphine Hermans souffre d'électrosensibilité. Elle a dû quitter son école, l'ENS de Lyon, pour se réfugier dans un lieu moins chargé en ondes au Cannet-des-Maures. Aujourd'hui, elle est rattrapée par la technologie : l'étudiante refuse l'installation d'un compteur Linky chez elle. Elle assigne Enedis en justice, devant le tribunal de Draguignan, ce mardi.

Une jeune femme, seule face au géant de l'électricité...Un combat du pot de terre contre le pot de fer ? "J'aimerais bien que non !", lance Joséphine Hermans, invitée de France Bleu Provence ce mardi matin. Être électrosensible a beaucoup de conséquence sur sa vie quotidienne : "Je vis dans une petite maison, dans un hameau très isolé. Je n'ai pas vraiment de voisins donc je n'ai pas de wifi. Je suis assez loin des antennes donc ça va, témoigne-t-elle. Et je ne peux pas trop aller en ville. Physiquement, j'ai de gros maux de tête et au niveau intellectuel, les ondes font baisser ma concentration et provoquent de gros problèmes de mémoire."

Des précédents judiciaires

La justice ne tranche pas toujours en faveur des plaignants qui s'opposent à Enedis. Il y a néanmoins quelques précédents. À Toulouse, ou à Bordeaux ce mardi : 13 des 206 plaignants bordelais ont obtenu du fournisseur d'électricité qu'il installe un filtre sur leur compteur pour les protéger des ondes. Joséphine Hermans espère qu'à Draguignan, la juge suivra la même voie. 

Dans le cas contraire, la jeune étudiante a du mal à envisager l'avenir : "Je peux toujours aller dans un endroit où il n'y a pas du tout d'électricité, explique-t-elle. Mais j'aimerais bien continuer à vivre une vie à peu près normale et poursuivre mes études à distance."

Choix de la station

France Bleu