Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Condamnation confirmée pour EDF après un accident mortel à la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly

mercredi 13 mars 2019 à 14:59 Par Jérémy Marillier, France Bleu Orléans

La Cour d'appel d'Orléans confirme la condamnation d'EDF pour homicide involontaire suite à un accident à la centrale de Dampierre-en-Burly, en 2006. Un soulagement pour la veuve de ce technicien, présente hier au Palais de justice.

La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly
La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly © Radio France - Anne Oger

Dampierre-en-Burly, France

Treize ans après un accident mortel à la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, EDF est bel et bien condamné pour homicide involontaire. Une condamnation confirmée hier en appel.

En mars 2006, Jérome Courtiol, un technicien de 32 ans employé par un sous-traitant d'EDF, était mort écrasé sous un conteneur de 800 kg.. Lors du premier procès, EDF et le sous-traitant (Polinorsud) avaient été condamnés pour homicide involontaire et à respectivement 60.000 et 40.000 euros d'amende. La condamnation est confirmée  pour EDF mais annulée pour Polinorsud, au motif que ce sous-traitant n'existe plus, absorbé depuis le premier procès par Orano (le nouveau nom d'Areva).

Au début de la procédure, c'est vrai que j'étais impressionnée à l'idée de faire face à EDF mais ce qui compte le plus pour moi, c'est de rendre hommage à Jérome, que son accident serve à quelque chose. Marina Courtiol, veuve du technicien décédé à Dampierre

Carina Courtiol avec ses deux enfants. - Radio France
Carina Courtiol avec ses deux enfants. © Radio France - Anne Oger

Les sentiments mêlés de Carina Courtiol, la veuve de Jérôme

Après l'accident, Carina Courtiol a quitté la région (elle travaillait aussi à la centrale de Dampierre) pour s'installer dans la région toulousaine. Dans ce dossier, EDF peut toujours se pourvoir en cassation.