Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Robert Ménard condamné à 10.000 euros pour avoir diffamé Frédéric Lacas

-
Par , France Bleu Hérault

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a été condamné par la cour d'appel de Paris pour avoir diffamé Frédéric Lacas alors que ce dernier était président de l'Agglomération. Un photomontage avait été réalisé dans le journal de la ville, mettant en doute l'attribution d'un marché public.

Robert Ménard dans les studios de France Bleu à Béziers
Robert Ménard dans les studios de France Bleu à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Frédéric Lacas ne cache pas sa satisfaction. La Cour d'Appel de Paris vient de lui donner raison. Le maire de Sérignan, ancien président de l'agglomération de Béziers de 2016 à 2020 avait porté plainte contre Robert Ménard pour diffamation.

À deux reprises dans le journal de la ville, Robert Ménard l'accusait  l'été 2016 de favoritisme dans l'attribution du marché de l'eau, mettant en cause sa probité. Des articles qualifiés par Frédéric Lacas, d'outranciers aux propos infondés et caricaturés (voir ci-dessous).

En première instance en décembre 2019, Robert Ménard avait été condamné à 3.000 euros de dommages et intérêt et 5.000 euros au titre de frais de procédure. L'élu avait alors fait appel. Son appel ne lui donne pas raison. La peine est alourdie de 2.000 euros supplémentaires dans le jugement rendu le 17 décembre 2020.

Le maire de Sérignan a financé avec ses fonds personnels la procédure

''Mon honneur a été sali. J'ai porté plainte sur mes fonds propres. Pas sur ceux de l'agglomération''

"Un homme politique qui ment et manipule met la démocratie en péril. C'est pour cette raison que je l'ai attaqué."

Robert Ménard n'a pas souhaité réagir. Le maire de Béziers n'a pas l'intention de se pourvoir en cassation nous précise son cabinet.

"Cette condamnation sera inscrite à son casier judiciaire. Cela démontre que ses pratiques ne sont pas tolérables dans un pays démocratique" rajoute Frédéric Lacas.

En juillet 2016, la Une du journal de la ville de Béziers est consacrée à la délégation du service public de l'eau potable. Béziers est à cette époque la commune ayant le prix du m3 le plus élevé de France.

Fréderic Lacas dans le journal de la ville de Béziers
Fréderic Lacas dans le journal de la ville de Béziers - Ville de Béziers

Après examen des différentes propositions, la distribution de l’eau est confiée à la Lyonnaise des eaux par l’Agglo de Béziers, alors présidée par Frédéric Lacas. Ce choix de délégation engendrant aussitôt une réelle baisse du tarif pour tous les habitants du territoire. S’en suit une incompréhensible campagne de communication diffamatoire menée par Robert Ménard.

Frédéric Lacas prend la décision de ne pas se laisser faire et attaque Robert Ménard pour diffamation. Robert Ménard à l’époque répondait : "On l’attend de pied ferme".

"Robert Ménard est bien coupable de délit de presse, jugement confirmé en appel. Il n’a pas convaincu la Cour qui a d’ailleurs aussi rejeté sa 'bonne foi'."

''Notre pays mérite des hommes politiques en qui nous pouvons avoir confiance et qui avancent pour l’intérêt général. Le mensonge et la manipulation ne mèneront qu’à un affaiblissement de nos Institutions, et par-là même à une fragilisation de notre société."

En 2014, Frédéric Lacas avait remporté la présidence de l'agglomération. Une élection mal vécue par Robert Ménard, qui était lui-même candidat. Les conseils communautaires avaient été très animés entre les deux hommes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess