Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
An Error Occurred: Forbidden

Oops! An Error Occurred

The server returned a "403 Forbidden".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.
An Error Occurred: Forbidden

Oops! An Error Occurred

The server returned a "403 Forbidden".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.
Faits divers – Justice

Condamné à 3 ans de prison après avoir incendié son entreprise et 5 maisons à Loudéac

mercredi 27 juin 2018 à 0:30 Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Un pyromane a été condamné ce mardi à 3 ans de prison ferme et 20 ans de suivi socio judiciaire par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Cet homme de 57 ans était jugé pour avoir incendié à Loudéac 5 maisons et mis le le feu à l’usine Sermix dans laquelle il travaillait depuis plus 27 ans.

Le palais de justice de Saint-Brieuc
Le palais de justice de Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Loudéac, France

Plus de 27 ans d’ancienneté chez Sermix. Jacky a même été délégué du personnel dans cette coopérative agricole. L’homme aux cheveux blanc est bien connu à Loudéac. Il en impose. On le voit souvent au café depuis qu’il a perdu sa femme et surtout depuis qu’une procédure de licenciement est engagée contre lui. 

Il part à vélo incendier l'entreprise avec un complice sur le porte-bagages

Le 24 mai au soir, Jacky part à vélo vers son entreprise avec un complice, rencontré au bar, sur le porte-bagages. Il met le feu avec un petit briquet blanc dans les vestiaires, les bureaux, l’entrepôt. Avant de s’enfuir, il prend le temps de prendre des photos du brasier

"Vous en vouliez à votre employeur ?", l'interroge la présidente du tribunal. "Pas spécialement", répond le prévenu dans son box. "Pourtant des témoins vous ont entendu dire que vous vouliez "foutre le feu" parce que vous alliez être "viré"". "Oui, _j’avais pris de l’alcool, je ne sais plus trop_".  

Plusieurs millions d'euros de préjudice

L’incendie a détruit 3600 m² d’entrepôt, des bureaux. L’activité a été complètement arrêtée pendant 15 jours, 40 personnes au chômage technique. Plusieurs millions d’euros de préjudice et "on a évité le pire car il y avait trois personnes dans l’entreprise au moment de l’incendie", rappelle un avocat. 

Jacky est aussi reconnu coupable d’avoir mis le feu à 5 maisons à Loudéac depuis 2016.  Son avocat et  le procureur de la république sont d'accord sur un point : "il était temps que ça s’arrête !". 

Interdiction de séjour à Loudéac à sa sortie de prison

A sa sortie de prison, Jacky n'aura plus le droit de revenir à Loudéac. _"Vous devrez déménager, vendre la maison monsieur, c'est compris ?" "Oui, oui"_