Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le maire de Ouistreham fait appel de sa condamnation, la communauté urbaine lui retire sa délégation

lundi 16 avril 2018 à 17:31 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Condamné le 12 avril 2018 à un an de prison avec sursis et 5000 euros d'amende dans l'affaire du faux mail, le maire de Ouistreham a décidé de faire appel. Romain Bail clame son innocence. Il n'a pas souhaité démissionner de ses mandats, mais le président de Caen la Mer lui retire sa délégation.

Romain Bail clame son innocence et annonce qu'il fait appel de sa condamnation dans l'affaire du faux mail.
Romain Bail clame son innocence et annonce qu'il fait appel de sa condamnation dans l'affaire du faux mail. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Ouistreham, France

Romain Bail a pris quelques jours pour annoncer ses intentions, après sa condamnation à un an de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende le 12 avril 2018 par le tribunal correctionnel de Caen. Il déclare finalement ce lundi qu'il fait appel de cette décision. Le maire de Ouistreham dénonce une "décision injuste et inique". L'appel étant suspensif, il invoque la présomption d'innocence, et annonce qu'il souhaite conserver ses mandats. Mais coup de théâtre quelques minutes plus tard, le président de la Communauté urbaine Caen la Mer annonce qu'il lui retire sa délégation de vice président au tourisme et au littoral.

Suspendu de sa délégation de vice-président de Caen la Mer

C'est par un laconique communiqué que Joël Bruneau a réagi, une demi-heure à peine après la conférence de presse de Romain Bail. "Après consultation des vice-présidents et rapporteurs de Caen la Mer, j'ai décidé de retirer la délégation au tourisme et au littoral du maire de Ouistreham à la communauté urbaine," écrit-il. Le président de la Communauté urbaine ajoute que "cette suspension va permettre à Romain Bail de se consacrer à la préparation de son procès en appel."

Romain Bail clame son innocence

Ce procès devrait intervenir dans moins d'un an, devant la cour d'appel de Caen. Romain Bail y tiendra la même ligne de défense qu'en première instance. "Je suis innocent et je le prouverai. Je sais ce que j'ai fait, et ce que je n'ai pas fait", répète-t-il. En cause, un mail qu'il a produit lors du conseil municipal le 4 septembre 2017, promettant un financement du Normandy Mémorial Trust pour son projet de centre des relations franco britanniques. Mail qui s'est avéré être un faux grossier, et qui a été écrit sur l'ordinateur personnel du maire. Romain Bail prétend que cet ordinateur a été piraté. Et pose la question : "A qui profite le crime ?"

En attendant, il reste maire de Ouistreham, où le climat est électrique depuis son élection en 2014.