Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Condamné pour non-respect du confinement, il se fait arrêter aujourd'hui pour la cinquième fois à Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

Le jeune homme de 18 ans condamné mardi à de mois de détention à domicile sous bracelet électronique pour "violation réitérée de la mesure de confinement" a été interpellé ce mercredi sur l'A480 à la sortie Seyssinet. Il sera rejugé ce jeudi. Le Parquet va demander cette fois de la prison ferme.

L'homme est en garde à vue et sera rejugé pour la deuxième fois demain
L'homme est en garde à vue et sera rejugé pour la deuxième fois demain © Radio France - Véronique Saviuc

Le jeune homme condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Grenoble pour infractions aux règles du confinement n'aura pas compris la leçon. Ce mercredi, il a été arrêté au volant d'une voiture (qu'il conduisait apparemment sans permis) sur l'autoroute A480  à proximité de la sortie vers Grenoble, alors qu'il aurait du être chez lui pour respecter sa condamnation à la détention à domicile. Ce mercredi, il a d'abord refusé d'obtempérer quand la police lui a demandé de s'arrêter dans le secteur de La Luire à Échirolles. Il a ensuite pris l'A480 et perdu le contrôle de son véhicule qui s'est retrouvé sur le terre plein au niveau de la sortie de Seyssinet-Pariset. 

Nouveau délit, première condamnation à Grenoble

Sa première condamnation, c'était une première judiciaire pour le tribunal correctionnel de Grenoble ce mardi. Ce jeune homme de 18 ans qui avait été verbalisé à plusieurs reprises a été condamné à deux mois de détention à domicile avec bracelet électronique. Les magistrats appliquaient le nouveau délit créé le 24 mars 2020 de "violation réitérée de mesure de confinement". Une sanction qui devait rappeler à la raison cet habitant de Saint-Martin-d'Hères arrêté les 24, 25, 26 mars sans attestation. Et une quatrième fois le 29 mars à Échirolles où il avait même essayé de s'enfuir. Une fois interpellé, il avait expliqué qu'il n'avait pas le modèle de l'attestation de dérogation de sortie.

"Il n'avait plus droit à l'erreur" - Éric Vaillant, procureur de la République à Grenoble

Rejugé ce jeudi, le Parquet va demander de la prison ferme

Le multirécidiviste a été placé en garde à vue et sera rejugé ce jeudi par le même tribunal correctionnel . Il devra encore répondre de "violation réitérée de la mesure de confinement" mais aussi  "refus d'obtempérer" et "conduite sans permis". Et cette fois, le Parquet va  demander un emprisonnement ferme avec mandat de dépôt (c'est-à-dire placement en détention immédiat ,s'il est suivi par les magistrats du tribunal correctionnel). Le procureur de la République à Grenoble, Éric Vaillant avait prévenu : "Il n'avait plus droit à l'erreur". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu