Infos

Condamné pour avoir gardé un caïman dans un appartement

Par Marie Rouarch, France Bleu Roussillon lundi 3 mars 2014 à 20:31 Mis à jour le mardi 4 mars 2014 à 10:15

Caïman
Caïman © TEA - Fotolia.com

Un père de famille de 31 ans comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir gardé pendant deux ans, un caïman dans un aquarium, dans un appartement inoccupé. L'homme a été condamné à 4 000 euros d'amende avec sursis et 500 euros de dommages et intérêt.

Ce père de deux enfants était jugé ce lundi devant le tribunal correctionnel de Perpignan. Le 2 octobre 2013, les gendarmes ont retrouvé dans un appartement inoccupé qui lui appartient... un caïman à lunettes ! L'animal, d'un mètre dix, était installé depuis deux ans dans un aquarium à peine plus grand que lui, dans une eau saumâtre et sans zone sèche alors que l'espèce en a normalement besoin pour survivre.

"Je savais que c'était interdit, mais on n'a jamais caché à personne qu'on avait un crocodile dans le salon !"

Le caïman lui avait été confié par un ami d'enfance qui n'avait nulle part ou installer l'aquarium. Mais il n'est jamais revenu chercher son reptile. Le père de famille s'est donc retrouvé avec un animal sauvage et dangereux sur les bras. Il s'est renseigné sur internet pour savoir s'en occuper et le nourrissait de viande, de poisson ou même de chauve-souris.

Tout en prenant grand soin de ne pas trop s'approcher du caïman, l'animal étant particulièrement agité ! En parallèle, le "gardien improvisé" cherchait par tous les moyens à se débarrasser du caïman, un animal plus habitué aux pays d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud qu'aux rives de la Méditerranée. Mais les différents zoos contactés ont refusé de le prendre en charge faute de papiers en règle.

L'histoire, peu banale, a fait sourire le procureur et le président du tribunal. "On a souvent dans le box des caïmans infiniment plus dangereux" , a relevé le premier. "Vous êtes finalement plus une victime qu'auteur d'infraction" , a-t-il ajouté à l'intention du prévenu. "On vous a fait le coup du caïman !" a renchéri le juge.

"On vous a fait le coup du caïman !"

"L'homme au caïman" a finalement été condamné à 4 000 euros d'amende avec sursis et 500 euros de dommages et intérêts à verser à l'Association de protection des animaux sauvages, qui s'était portée partie civile dans ce procès. "L'équivalent de trois Lacoste, pour rester dans le crocodile " a conclu le président, dans un sourire.

Invité

Dans l'attente de ce jugement, l'animal avait été confié à la Réserve africaine de Sigean. Le vrai propriétaire du caïman à lunettes reste lui introuvable.

 

Le gardien du caïman ne savait plus comment se débarrasser de l'animal

Partager sur :