Faits divers – Justice

Condamné pour le viol de son petit-fils, Christian Iacono sera rejugé

Par Thibaut Lehut, France Bleu mardi 18 février 2014 à 16:06

Christian Iacono en 2012
Christian Iacono en 2012 © MaxPPP

L'ancien maire de Vence Christian Iacono a obtenu mardi l'annulation de sa condamnation à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils, ce dernier s'étant rétracté. il sera donc rejugé.

Ce sera le troisième procès pour Christian Iacono. Cet ancien élu, condamné en première en instance en 2009 puis en février 2011 pour le viol de son petit-fils Gabriel, a convaincu la Cour de révision de lui accorder un nouveau passage devant la cour d'assises du Rhône. La Cour de révision, après avoir entendu les différents protagonistes de l'affaire le 6 février, l'a annoncé ce mardi.

Gabriel Iacono sur France Bleu : "La justice avance, je reste serein dans l'attente de ce troisième procès"

Gabriel Iacono s'est en mai 2011, après onze ans d'accusations contre son grand-père. En mars 2012, il expliquait avoir "menti, petit, pour attirer l'attention". Joint ce mardi par France Bleu, il a confié être "rassuré". "Ça montre que la justice avance, et je reste serein dans l'attente de ce troisième procès".

Objectif acquittement

Après avoir purgé 16 mois de prison en quatre séjours sous les verrous, Christian Iacono avait été remis en liberté en avril 2012. Il attend désormais ce nouveau procès devant la cour d'assises du Rhône, dans lequel ses avocats plaideront l'acquittement, afin de "le rétablir dans son honneur, qu'il soit définitivement innocenté".Si tel était le cas, Christian Iacono serait le huitième condamné pour des crimes acquitté au terme d'une procédure de révision, depuis 1945. L'Assemblée nationale doit examiner fin février une proposition de loi qui a pour but de faciliter l'examen, voire la révision d'une condamnation criminelle, dès lors qu'il existera le "moindre doute" sur la culpabilité d'un condamné.