Faits divers – Justice

Condamnés pour cinq braquages en deux mois à Perpignan

Par François David, France Bleu Roussillon mercredi 9 avril 2014 à 11:08

Palais de justice de Perpignan
Palais de justice de Perpignan © Radio France

Les quatre malfaiteurs avaient multiplié les attaques violentes, contre une pharmacie, contre un restaurant Mac-Donalds et contre des particuliers, notamment un jeune homosexuel attiré dans un véritable guet-apens.

Début 2012, une bande de braqueurs multiplie les attaques à main armée à Perpignan. Ici c’est une pharmacie qui est attaquée. Là, un restaurant."La vie de ma cliente a basculé" explique Maitre Valérie Delaye-Lambert qui défend l’une des salariés du Mac-Donalds de l’avenue Joffre. "Elle a cru sa dernière heure arriver" .  Le 27 mars 2010, les malfaiteurs avaient fait irruption dans le restaurant et s’étaient fait remettre le contenu de la caisse (2.500 euros), en brandissant un pistolet Beretta 9 mm.Traumatisée par l'attaque, la jeune femme qui travaillait pour financer ses études, a démissionné. "Aujourd’hui, elle se retrouve sans travail et sans diplôme. "

Trib braquage / Son salariée Mac Do

Deux jours plus tôt, les mêmes malfaiteurs avaient tendu un véritable guet-apens à un jeune homosexuel. Après l’avoir appâté sur Internet, ils lui avaient donné rendez-vous dans un lieu discret. A peine arrivée, le jeune homme de 22 ans s’était retrouvé avec une arme sur la tempe, cagoulé, séquestré et dépouillé de sa voiture."Il ne s’en est pas remis", explique son avocat, Maitre Stéphane Cabee. Le jeune homme travaillait comme policier. Il a été tellement traumatisé par l’agression qu’il "a été réformé pour inaptitude psychologique. Il vit aujourd’hui avec 20 euros par jour et sous médication permanente ."

Trib Braquage / Son homo

Les quatre malfaiteurs sont tous été condamnés à des peines de prison ferme (de 18 mois à quatre ans). Originaires des HLM Vernet-Salanque, ils ont déjà purgé plusieurs mois de détention préventive.

Lors de l’audience, ils se sont excusés et engagés à dédommager les victimes.

Trib Braquage / Son auteur des 5

Un cinquième complice, qui était mineur au moment des faits, sera jugé devant un tribunal des enfants, en juin prochain

Partager sur :