Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Condé-sur-Sarthe : un couple de garagistes à la tête d'une vaste arnaque condamné à de la prison

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le garagiste a été condamné ce mercredi à deux ans de prison, dont six mois fermes. Sa femme écope de six mois avec sursis. Le couple avait réussi à arnaquer une centaine de victimes entre 2012 et 2014.

Le jugement, mis en délibéré, a été rendu ce mercredi 30 avril au palais de justice d'Alençon.
Le jugement, mis en délibéré, a été rendu ce mercredi 30 avril au palais de justice d'Alençon. © Radio France - Nolwenn Lejeune

Alençon, France

C'était un procès hors norme : quatre ans d'enquête, un dossier de 5000 pages, une centaine de victimes... Le jugement, mis en délibéré cet automne, a été rendu ce mercredi au tribunal d'Alençon.

Le couple de garagistes de Condé-sur-Sarthe a été condamné par la justice. Le mari, jugé notamment pour abus de bien social, banqueroute, faux et usage de faux, est condamné à deux ans d'emprisonnement, dont six mois ferme, assorti d'une mise à l'épreuve de trois ans.

Une centaine de victimes

Entre 2012 et 2014, le couple a organisé une vaste arnaque au sein de leur dépôt-vente de voitures d'occasion baptisé Auto GP 61.  Une centaine de propriétaires ont été floués. Ils ont vendu leur voiture sans jamais toucher d'argent ou alors des chèques en bois. 

A l'été 2014, des dizaines et des dizaines de plaintes s'accumulent au commissariat d'Alençon.  C'est à ce moment-là que le couple décide de s'enfuir avec l'argent de ses clients... avant de se rendre deux semaines plus tard à la police de Carcassonne.    

265 000 euros de dommages et intérêts

Le garagiste a aussi été condamné à indemniser ses victimes. Problème : la somme s'élève à près de 265 000 euros, "il lui faudrait des siècles pour tout rembourser" soupire Maurice Lebrun, un retraité, à qui le garagiste doit 8000 euros.

Il lui faudrait des siècles pour tout rembourser

Beaucoup de victimes pensent qu'elles ne reverront jamais leur argent. Nicolas Chastellier, boulanger à Saint Germain du Corbéi, avait porté plainte en 2014 contre le garagiste après s'être fait arnaquer : "Il sait très bien qu'il ne pourra jamais rembourser les gens. Il me doit 15 000 euros, le fonds de garantie c'est maximum 4000, il reste 11 000 : ce n'est pas rien. j'ai de la chance que ma boulangerie fonctionne bien mais au tribunal plusieurs personnes ont témoigné, ils n'avaient pas de boulot et un crédit à payer, j'avais mal au coeur pour eux, c'est malheureux."

"On ne reverra jamais l'argent" - Nicolas Chastellier, victime

Le garagiste et sa femme sont également interdits de diriger une entreprise pendant respectivement cinq et deux ans. Une troisième personne, ancien collaborateur, a lui été condamné pour faux et usage de faux à six mois d'emprisonnement avec sursis. Les trois prévenus condamnés ont dix jours pour faire appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu