Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : 123 contraventions ce jeudi

-
Par , , France Bleu RCFM

Après la phase pédagogique des premiers jours, les forces de l'ordre, police et gendarmerie, ont commencé à dresser des procès-verbaux pour non-respect des mesures de confinement.

Les premières contraventions ont été dressées ce jeudi en Corse
Les premières contraventions ont été dressées ce jeudi en Corse © Maxppp - JC Tardichon

123 contraventions ont été établies dans l'île pour la seule journée de jeudi (19 mars).

Du côté de la gendarmerie, on a renforcé les équipes, en moyenne 110 à 120 gendarmes sont, chaque jour, sur le terrain, et des contrôles ont lieu dans toute la région, sur terre, en mer et même, dans les airs. "Nous sommes dans une phase plus répressive à présent", précise le général Tony  Mouchet, commandant la Région de gendarmerie de Corse, "sur tous nos territoires et même en profondeur, il y aura des postes fixes et mobiles", assure-t-il.

Finie la pédagogie, place aux PV

"Nous avons encore des comportements surprenants", poursuit le commandant, "dans certains villages, on continue à se regrouper à 3 ou 4 pour jouer à la pétanque, et bien non ! On ne joue plus à la pétanque ! _Il y a deux jours, les gens rentraient simplement chez eux, maintenant ils rentrent en ayant été verbalisés_, j'ai donné des consignes en ce sens", conclut Tony Mouchet.

Des postes fixes et mobiles seront déployés sur tout le territoire, même en profondeur
Des postes fixes et mobiles seront déployés sur tout le territoire, même en profondeur © Maxppp - Guillaume Bonnefont

La brigade nautique est ainsi mobilisée pour la surveillance du littoral. Le P.G.H.M. (peloton de gendarmerie de haute-montagne) va surveiller, de son côté, les chemins de randonnée, les lieux touristiques et, pour les lieux plus reculés, les militaires pourront s'appuyer sur leur hélicoptère, mais également sur les drones qui sont engagés à leur tour dans la surveillance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess