Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : 210 km/h au lieu de 110 sur l'A9, les grands excès de vitesse en forte hausse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Les routes sont dégagées et la tendance naturelle, c'est de rouler plus vite. Les grands excès de vitesse ont augmenté de plus de 30% depuis le début du confinement dans le Gard. Lundi soir, un automobiliste a été contrôlé à 210 km/h sur l'A9 à hauteur de Gallargues.

Un automobiliste a été contrôlé à 210 Km/h sur l'A9 à Gallargues
Un automobiliste a été contrôlé à 210 Km/h sur l'A9 à Gallargues © Maxppp - Richard MOUILLAUD

Avec le confinement, le nombre de morts sur les routes diminue, mais on note une hausse des excès de vitesse, explique le lieutenant colonel Didier Ressayre, numéro deux du groupement de gendarmerie du Gard : "On a une augmentation significative des grands excès de vitesse. Depuis le début du confinement on est à 37 % d'augmentation de grands excès de vitesse de plus de 50 km/h. Pas plus tard qu'hier (lundi, NDLR) vers 18h, sur l'autoroute A9 à hauteur de Gallargues, en direction de Montpellier, nous avons fait une vitesse de 210 km/h au lieu de 110 car il pleuvait.  C'est quand même 110 km/h au dessus de la limitation de vitesse !" 

"Quand la route est dégagée, vous avez tendance naturellement à aller plus vite, sans même vous en rendre compte parfois."

Le phénomène touche aussi les réseaux secondaires. Le trafic a baissé de 80 à 90 % en liaison avec le confinement et les routes sont vidées de flux de circulation donc les automobilistes ont tendance à accélérer. "Quand vous avez un axe qui est complètement dégagé en face de vous, il y a une tendance naturelle à aller plus vite, mais pas un phénomène qui est reconnu chez les automobilistes, quels qu'ils soient. Quand vous avez un boulevard devant vous, vous avez tendance à accélérer sans même vous en rendre compte. Alors si vous avez affaire à quelqu'un qui a l'habitude d'appuyer sur le champignon et de rouler au-delà des limitations raisonnables, là, vous avez des gros excès de vitesse. C'est ce qu'on constate chez des particuliers et chez des livreurs."

Ces personnes interpellées en grand excès de vitesse ne sont pas des délinquants de la route connus : "Ça peut être Monsieur et Madame Tout-le-monde. C'est peut-être des gens qui avaient l'habitude de rouler un petit peu vite quand-même. Le fait que les routes soient complètement dégagées, ils sont tout de suite au dessus de leurs habitudes "

Et il faut le rappeler, à grande vitesse, le moindre écart et c'est l'accident grave. "Hier soir, nous avons eu malheureusement un accident mortel qui a été constaté sur Vergèze (Gard). Un choc frontal entre deux véhicules"

Le lieutenant colonel Didier Ressayre, numéro deux du groupement de gendarmerie du Gard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess